Hauts-Bassins : le conseil régional dote les villages de Mangorotou et de Borodougou d’un CEG chacun

Le conseil régional des Hauts-Bassins, selon son vice-président, Harouna Barro, accorde une place importante à l’éducation dans son budget. C’est ainsi qu’après Karna dans le Kénédougou récemment, c’était au tour de Mangorotou et Borodougou dans le Houet, de rentrer en possession des clés de leur CEG chacun, le samedi 24 octobre 2020. Une délégation composée de représentants du conseil régional et de la direction régionale de l’éducation des Hauts-Bassins notamment, a, à cet effet, été reçu dans les localités bénéficières.

Mangorotou, dans la commune rurale de Koundougou, a officiellement reçu les clés de son CEG dans l’après-midi de ce 24 octobre 2020. Il est composé de 4 salles de classes, d’un bureau et d’un magasin.

Ledit CEG a également été doté de latrines et d’un forage pour un coût total d’un peu plus de 37 millions de FCFA selon le vice-président du conseil régional des Hauts – Bassins. Un soulagement pour Bimbê Barro, maire de Koundougou, qui s’est engagé au nom de la population à entretenir l’édifice.

Harouna Barro quant à lui a promis que les capacités fonctionnelles du CEG seront renforcées par 75 table-bancs, car, c’est un CEG qui a déjà une année scolaire d’activité, a-t-il dit.

Un peu plutôt dans la matinée, c’était Borodougou, un village rattaché à l’arrondissement 4 de Bobo-Dioulasso qui accueillait la délégation du conseil régional.

Ce village a lui aussi bénéficié d’un CEG de 4 classes, d’un bureau et d’un magasin ; en plus d’un forage et des latrines. Le tout, d’une valeur d’environ 37 millions de FCFA également.

Ce sont visiblement des bénéficiaires heureux, à l’image de Bakoné Millogo, maire de l’arrondissement 4 de Bobo qui ont accueilli la délégation. Cette école est la bienvenue à l’entendre, vu qu’il affirmait qu’elle est aujourd’hui l’élément fondamental de tout développement. Une affirmation non contredite par Célestin Koussoubé, président du conseil régional des Hauts- Bassins, qui au contraire partage l’avis Bakoné Millogo.

Le conseil régional des Hauts-Bassins a rassuré quant à l’électrification très prochaine de ces deux CEG, et des autres d’ailleurs, car ce sont en tout environ 35 CEG qui ont été réalisé par le conseil régional des Hauts-Bassins, selon célestin Koussoubé, sous son leadership.

Mais avant, le CEG de Borodougou, d’après lui, devrait en principe être fonctionnelle pour cette année scolaire et sera également doté les prochains jours de table-bancs.

Abdoul-Karim E. Sanon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire