Hauts-Bassins : environs 350 millions de francs CFA pour booster les secteurs de la culture et du tourisme

Le conseil régional des Hauts-Bassins est convaincu de la place de la culture et du tourisme culturel dans le développement socioéconomique. Pour prendre en compte ces secteurs qui occupent une bonne partie de sa population, il a mis en place un cadre de concertation régional de la culture et du tourisme en vue de permettre aux acteurs d’échanger autour de leurs préoccupations afin de proposer des solutions de résolution. La première session de ce cadre de concertation s’est tenue le mardi 27 avril 2021 à Bobo-Dioulasso.

Ce cadre de concertation, initié de concert avec la direction régionale en charge de la culture et du tourisme, entend mettre en débat des sujets qui préoccupent les acteurs culturels et touristiques de la région ainsi que les autres composantes de la société.

L’idée, c’est de parvenir de façon concertée, à juguler les problèmes de ces secteurs afin de permettre aux acteurs qui y exercent de vivre pleinement de leurs activités.

Ont pris part à cette première session statutaire du cadre de concertation (encore appelée rencontre de prise de contact), des acteurs œuvrant dans les domaines  des arts de la scène, du cinéma et de l’audiovisuel, du textile et de la mode, dans le patrimoine culturel, la lutherie et autres.

Cet engagement du conseil régional des Hauts-Bassins à faire de la culture un secteur clé de son développement, couplé à la diversité culturelle et touristique de la région, lui ont valu un financement direct d’environ 350 millions de francs CFA  de l’Union Européenne (UE) à travers le Programme d’Appui aux Industries Créatives et la Gouvernance Culturelle (PAIC-GC).

Avec ce financement,  les Hauts-Bassins deviennent alors, la région pilote de ce programme au niveau du Burkina Faso. Toute chose qui, selon Harouna Barro, premier vice-président de l’institution, constitue un défi majeur à relever en termes de résultats afin de donner l’opportunité aux 12 autres régions du pays d’en bénéficier aussi.

Jack Koné/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire