Hauts-Bassins : Deux ministres face aux populations

Dans la soirée du jeudi 29 avril 2021, une conférence régionale a mis deux ministres de l’actuel gouvernement face aux populations de la région des Hauts-Bassins. Objectif, présenter à ces populations les réalisations et les projets du gouvernement pour la région. Après cet exercice fait par le ministre de la communication, Ousséni Tamboura et celui de l’industrie et du commerce, Harouna Kaboré, les participants à cette conférence ont échangé de manière directe avec lesdits ministres auxquels ils n’ont pas manqué de poser leurs préoccupations et formuler des suggestions.

Améliorer la gouvernance est une des préoccupations majeures du gouvernement actuel. Ainsi, il a initié des conférences régionales avec les différents acteurs de développement dans les différentes régions du pays.

Et à Bobo, c’est le ministre de la communication, Ousséni Tamboura et celui de l’industrie et du commerce Harouna Kaboré qui ont présenté le plan de développement de la région des Hauts-Bassins à ses populations.

En charge de la communication et des relations avec le parlement au sein du gouvernement, Ousséni Tamboura a d’abord tenu à décliné les missions et attributions de son ministère à ses interlocuteurs du jour avant de mettre sur la table les acquis de l’institution dans la région sans oublier les perspectives.

Faisant un tour d’horizon de la situation du ministère de la communication dans les Hauts-Bassins, Ousséni Tamboura a relevé que des efforts sont faits dans le secteur de la communication et de l’information mais demeurent selon lui, insuffisants.

Ainsi il note une faible existence de médias locaux dans la région et pour lui, cela n’est pas de nature à favoriser le développement local. Et dans ce sens, il a annoncé une série d’actions qui favorisera la création et la viabilité des médias locaux dans les Hauts-Bassins.

Il a aussi rassuré les différents acteurs quant au renforcement des capacités des médias publics et privés dans les mois à venir pour que la population puisse être mieux informée car a-t-il souligné, l’information est un droit pour la population.

Le secteur du commerce et de l’industrie

Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré s’est satisfait des résultats engrangés dans les Hauts-Bassins au cours des cinq dernières années. De la relance de l’industrie à la valorisation des matières premières locales en passant par l’assainissement du marché, il a donné de quoi se réjouir des actions du gouvernement dans le processus de développement de la région des Hauts-Bassins qu’il considère comme le poumon économique du pays.

Évoquant le code d’investissement, il a fait savoir que plusieurs sont ces sociétés de la région qui en ont bénéficié. Sur le plan de la protection du marché des produits burkinabè, le ministre Kaboré a brandi les nombreuses opérations de déstockage des produits de certaines sociétés par son ministère notamment la Sap Olympic, la SN-Citec et la SN-Sosuco même si cette dernière n’est pas située dans les Hauts-Bassins.

En matière de valorisation de produit locaux, Harouna Kaboré a cité le pagne Kôkô Dounda qui en voie de labellisation au même titre que le beurre de karité, le Faso danfani et le chapeau de Saponé.

En termes de perspectives, c’est un ministre confiant qui a rassuré les différents acteurs quant à de nombreux projets de développement socio-économiques en vue, au profit de la région. De ces projets, il a fait cas de la valorisation de l’aéroport de Bobo-Dioulasso, de la construction future d’une grande unité de transformation de noix de cajou, de l’implantation d’une grande brasserie dans la commune de Bama.

Non exhaustif, les deux ministres ont à l’issue des échanges,  convaincu les participants à la conférence de ces différents projets du gouvernement au profit des Hauts-Bassins.

Ils ont de ce fait noté les préoccupations de leurs interlocuteurs avant de souhaiter l’accompagnement de tous les acteurs pour réussir leur mission qui est celle du bien-être des burkinabè dans leur ensemble.

Abdoulaye Tiénon /Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire