Hauts-Bassins : des journalistes à l’école de la gestion de la covid-19 dans la région

Il s’est tenu ce jeudi 14 mai 2020, un atelier d’information à Bobo-Dioulasso, sur la gestion de la pandémie de la covid-19 dans la région des Hauts- Bassins à l’intention des journalistes de ladite région. A l’initiative de la direction régionale de la communication des Hauts- Bassins avec l’appui de médecin sans frontière, cet atelier à eu pour but d’outiller les professionnels de médias de sorte à ce qu’ils soient les relais de l’information juste sur cette pandémie et sa gestion, surtout dans les Hauts-Bassins.

Les journalistes présents à cet atelier ont pu bénéficier d’une part de la communication de Saydou Ouattara, directeur régional de la santé des Hauts-Bassins et d’autre part, de celle de Marie Hortense de médecin sans frontière. La première a pu mettre en évidence la situation de la pandémie du coronavirus dans les Hauts- Bassins.

Pour ce faire, il est ressorti qu’à la date du 13 mai 2020, la région des Hauts Bassins comptabilisait 72 cas confirmé positif au nouveau corona virus dont 47 hommes et 25 femmes. 7 sujets seraient pris en charge au centre covid à belle ville, et 6 sujets le sont à domicile. On dénombre également 0 guéri et 0 décès en ce jour, selon les propos de Saydou Ouattara.

L’ONG médecin sans frontière, dans cette situation, joue quant à elle, un rôle d’assistant. Elle soutient en effet les autorités sanitaires nationales, régionales et locales dans cette lutte contre la covid-19.

Elle aurait aidé à réhabiliter et mettre à niveau le centre covid sis à belle ville à Bobo-Dioulasso, pour ce qui est de la région des Hauts- Bassins, sans oublier son appui pour la tenue de la présente session d’information sur la pandémie. Du moins, c’est ce qui est ressortie de la communication de Marie Hortense, membre de ladite ONG.

Notons qu’à l’issue de cette activité, les professionnels de médias ont reçu chacun un kit de protection composé de gel hydro-alcoolique, de savon et de cache-nez, pour les aider à mieux se protéger dans la collecte de l’information.

Abdoul-Karim E. Sanon

Laisser un commentaire