Gifa: la promotion 2019 de recrues présentées au drapeau

Ce vendredi 7 août 2020, a eu lieu à la deuxième région militaire, sis au camp Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso, la présentation au drapeau du contingent 2019 du Groupement d’Instruction des Forces Armées (Gifa). La cérémonie de présentation a eu lieu en présence de la hiérarchie militaire ainsi que des autorités administratives et coutumières.

Cérémonial de présentation au drapeau, remise d’épaulettes, démonstration de soir-faire, parade ont constitué les temps forts de la cérémonie de présentation au drapeau du contingent 2019.

Selon le lieutenant-colonel Paraté Fabien Rodolphe Sorgho, délégué des parrains des centres régionaux d’instruction, chaque année les forces armées nationales (FAN) assurent le maintien de son potentiel de combat et le renforcement des capacités opérationnelles des troupes par des formations multiples.

Pour lui, l’objectif visé par la formation militaire initiale acquise par ces recrues est de les rendre opérationnelles en les inculquant des aptitudes physique et sportive de qualité.

Il indique que durant six mois, ces jeunes recrues ont acquis des savoir-faire et des savoir-être dans des modules tels que l’instruction sur le tir au combat, des techniques d’intervention opérationnelles rapprochées, des techniques d’opérations particulières, des techniques de parcours d’accoutumance aux feux.

S’adressant aux jeunes recrues, le lieutenant-colonel Paraté Fabien Rodolphe Sorgho les a rappelés les valeurs que doivent incarner un bon militaire.

Pour lui, être militaire est un choix sacerdotal. « Lorsque des camarades tomberont sur le champ d’honneur et que d’autres faibliront, retenez que c’est votre devoir de tenir et même de hisser haut le drapeau du Burkina Faso. La mission est sacrée, la promotion aussi, soutenez-vous aussi bien dans la vie professionnelle que dans la vie sociale » les a-t-il conseillé.

Le lieutenant colonel a surtout souhaité que le potentiel de ces jeunes soldats soient mis au service de leurs différentes unités dès leurs affectations.

Chef d’Etat-Major Général de l’Armée de Terre, le colonel Jules Bationo a invité les nouveaux soldats à être courageux et résilients face au combat asymétrique imposé au pays par les terroristes. Ainsi, il a fait savoir que ces jeunes recrues seront affectés à ce pour quoi ils se sont engagés.

Pour le soldat de deuxième classe Chantal Kaboré, c’est pour elle un honneur et un plaisir de pouvoir servir et défendre la patrie, le Burkina Faso.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire