Gestion de la chose publique : une coalition d’OSC interpelle les nouveaux élus

image_pdfimage_print

Réunies en coalition, trois OSC ont, ce lundi 4 janvier 2021, animé une conférence de presse à Bobo-Dioulasso, pour disent-elles, interpeller les élus quant à leurs devoirs. Ce sont les OSC AFOCAD, ACLPJ et l’association Kakrifôrô.

Les élections couplées de novembre 2020 ont livré leur verdict. Le président Rock Kaboré réélu a prêté serment, et le mandat des députés fut validé. Il est maintenant temps, à en croire les propos de Moussa Traoré, président de l’ACLPJ (Association Culture et Lutte Contre La Pauvreté Chez les Jeunes), d’inviter les nouveaux élus au travail et à l’écoute des citoyens.

De prime abord, c’est le président Kaboré qui est interpellé par cette coalition d’OSC. Elle dit solliciter l’accentuation de son programme de développement dans des domaines spécifiques à Bobo-Dioulasso.

Il s’agit là de celui des transports, de l’industrie, de l’habitat et de l’urbanisme notamment. Dans le premier des cas, ces OSC souhaitent la mise en circulation du train étalon Bobo-Ouaga, en plus de la construction d’un aérogare capable de gérer les gros porteurs et leurs passagers.

Dans l’industrie, ils souhaitent surtout la relance des unités de production fermées pour booster l’offre d’emploi dans la ville.

Du côté de l’urbanisme, Moussa Traoré et ses camarades suggèrent de créer des villes connexes (banlieues) autour de Bobo afin, pour eux, de résoudre le problème des quartiers périphériques.

Quant aux députés, ils les ont fait savoir que la population de Bobo-Dioulasso, ne les a pas seulement mandatés pour rester à Ouagadougou, mais pour être leurs « représentants » à l’Assemblée Nationale.

Cette coalition d’OSC a cependant mis en garde les militants de la majorité qui se jettent des fleurs en soutenant que le pouvoir est bien géré.

Selon les conférenciers, c’est au peuple de juger si le travail abattu est à la hauteur des attentes des uns et des autres.

Abdoul-Karim E. SANON (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.