Gasmo : Un “pôle d’excellence” qui prépare le moral de ses nouveaux bacheliers aux études universitaires

image_pdfimage_print

La chaine d’établissements Groupe d’Accueil Scolaire Moderne (GASMO) a, comme de coutume,  organisé une cérémonie à l’endroit de ses nouveaux bacheliers ce samedi 31 juillet 2021 au sein du GASMO I situé au secteur 17 de Bobo-Dioulasso. Objectif, féliciter ces nouveaux admis au baccalauréat et leur donner des conseils pour la suite de leurs études.

Le Groupe d’Accueil Scolaire Moderne (GASMO) est un complexe scolaire privé qui a vu le jour en 1996 à Bobo-Dioulasso. D’un seul établissement secondaire au début, GASMO constitue aujourd’hui une chaine d’écoles se trouvant dans la commune de Bobo-Dioulasso et ailleurs. Ainsi, cet établissement ayant fait de la quête permanente de l’excellence son principe de fonctionnement, a fait et continue de faire la preuve de la qualité de son enseignement par de brillants résultats aux examens scolaires.

Les nouveaux bacheliers ont été à l’honneur

Et depuis un certain moment, la direction de la chaine d’établissements GASMO a décidé de marquer de ses empreintes ses produits finis pour l’université. Et c’est ainsi que chaque année après les résultats définitifs du baccalauréat, la fondation GASMO invite ses bacheliers pour les féliciter en les délivrant tous des certificats de mérite.

L’idée principale qui se trouve derrière cette activité de reconnaissance de mérite est de préparer le moral de ces nouveaux bacheliers à la vie universitaire qui est tout à fait différente de la vie scolaire du GASMO qui est teintée de suivi, de discipline et de rigueur au travail. « Chaque année, à la fin du Bac, comme les nouveaux bacheliers doivent partir, on se réunit, on mange ensemble, on fait l’état de l’année scolaire et on leur donne des conseils pour la suite de leurs études. Nous savons que la vie universitaire est une autre vie. A ce niveau, il n’y a pas nécessairement la rigueur comme chez nous. C’est l’étudiant lui-même qui se donne une ligne de conduite et nous nous souhaitons que ces bacheliers que nous avons formés y soient des modèles. C’est donc la principale raison qui pousse la fondation GASMO à s’adonner à cet exercice chaque année » a fait savoir le premier responsable des établissements GASMO, Siméon Sow qui s’est satisfait des résultats globaux des GASMO I et II au baccalauréat séries A, D et G2.

« Les résultats du baccalauréat sont satisfaisants pour le GASMO. Au niveau du Bac G2, le GASMO est 2ème de la région des Hauts-Bassins avec un taux de réussite de 81,35%. Pour les autres séries A et D, nous avons des taux de plus de 70% avec 2 mentions ‘’très bien’’ au Bac D. Et cela est bon pour le moral des enseignants qui se donnent à cœur ouvert pour la formation des enfants » a précisé Siméon Sow.

Pour la fondatrice des GASMO, Masso Sow/Traoré, cette activité est pleine de symbole car les établissements GASMO se soucient toujours de l’avenir des enfants qu’ils forment. Pour cela, il est de bon ton selon elle, de se retrouver avec ces élèves en fin de cycle secondaire pour leur dire au revoir avec des bons conseils.

« Le GASMO existe depuis 1996 mais il a toujours surpris les gens car, même quand les examens sont durs, il arrive à s’en sortir avec de très bons résultats. C’est pourquoi, nous estimons que ces résultats sont le fruit d’efforts conjugués des établissements, des enseignants et aussi des élèves eux-mêmes. Leur dire donc merci avec des conseils pour la suite de leurs études est très important. Nous rassurons les parents d’élèves que l’excellence sera maintenue au GASMO avec toujours la même rigueur et la même discipline. Les enfants réussissent non seulement aux examens chez nous mais surtout avec de bonnes mentions et cela n’est pas donné à tous les établissements car ce sont des efforts qui sont consentis à tous les niveaux » a expliqué la fondatrice des GASMO.

Masso Sow/Traoré, fondatrice des établissements GASMO

Secrétaire général de l’association des parents d’élèves du GASMO I, Bertrand Zongo s’est réjoui des résultats obtenus au baccalauréat 2021. Il a invité l’établissement à continuer de satisfaire ainsi les parents d’élèves.

Elève du GASMO I, Sanata Sinon qui a obtenu son baccalauréat série D avec mention ‘’très bien’’ salue la détermination et le dévouement de ses enseignants qui lui ont permis de faire cet exploit. Heureuse d’avoir porté haut le nom du GASMO, elle remercie l’établissement pour le choix d’enseignants bien qualifiés pour leur formation. A-t-elle souhaité bon vent à sa désormais ancienne école dont les premiers responsables sont engagés à faire d’elle un pôle d’excellence scolaire.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.