FIRAF : La 3ème édition se tient du 7 au 13 février 2022

Ce mercredi 2 février 2022, le commissaire général du festival international des radios de l’Afrique francophone (FIRAF) Abdoulaye Ouattara a animé une conférence de presse à la direction générale du SP/CNLS de Bobo-Dioulasso. L’objectif visé par ce point de presse, c’est de décliner les grands axes de l’édition 2022 du FIRAF qui se tient du 7 au 13 février 2022 à Bobo-Dioulasso.

C’est sous le thème « radios et insécurité en Afrique de l’ouest : quelle contribution de la Radio dans la gestion des déplacés internes » que se tient la 3ème édition du FIRAF à Bobo-Dioulasso.

Selon le conférencier, le choix de ce thème se justifie par le fait que l’actualité internationale révèle un fort intérêt pour les questions de l’insécurité qui touche l’Afrique de l’Ouest, provoquant de nombreux déplacés internes.

Il indique que le FIRAF c’est la création d’un cadre d’expression et de brassage qui permet d’offrir aux professionnels de la radio un moyen de se mettre à niveau. Chose qui constitue selon lui, un cadre de partage, de réflexion et de proposition pour les radios du Burkina Faso, de l’Afrique francophone et celles du monde en général.

A la date du 31 août 2021 rappelle le commissaire général du FIRAF, le Burkina Faso comptait près de 1,5 million de personnes déplacées internes. Face à la recrudescence des attaques terroristes, les médias notamment les radios peuvent accompagner les efforts des pouvoirs publics, des organisations de la société civile, des ONG et des partenaires dans la gestion de la crise sécuritaire en général et des personnes déplacées en particulier.

Il précise que l’occasion sera donnée aux professionnels  des médias, d’échanger avec des personnes déplacées, de recueillir leurs témoignages, d’échanger avec des responsables de collectivités de zones touchées, mais aussi d’échanger entre professionnels sur la contribution de la radio dans la gestion de cette crise surtout le traitement de l’information liée aux personnes déplacées.

Selon le commissaire général Abdoulaye Ouattara, la troisième édition du FIRAF va regrouper des participants venus du Mali, du Niger, de la Côte d’Ivoire et du Burkina. Il ajoute que certains en provenance de la France sont des experts issus de plusieurs structures et ONG,  des responsables de collectivités locales.

A noter que le FIRAF 2022 sera marqué par des conférences et des panels sur le thème de l’édition, des témoignages, des ateliers de formation avec des jeunes journalistes, un concours du meilleur grand reportage en lien avec le thème annuel, des visites touristiques. Et pour l’organisation, le budget est estimé à environ 15 671 000 FCFA.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap