Fin des journées portes ouvertes de JCI Bobo : les organisateurs se satisfont du bilan des activités

Du 5 au 8 août 2020, la Jeune Chambre International Bobo-Dioulasso a tenu ses journées portes ouvertes dénommées « JCI Impact Day’s » à Bobo-Dioulasso. 7ème édition du genre, ces journées ont été l’occasion pour l’organisation de poser des actes de solidarité au profit de la communauté locale. Entre don de sang, reboisement, distribution de moustiquaires et autres actions, la cérémonie de clôture intervenue ce jour 8 août a été le lieu de faire le bilan de 4 jours d’actions.

Débutées le 5 août dernier, les journées portes ouvertes de la Jeune Chambre Internationale Bobo-Dioulasso ont pris fin ce jour 8 août.

C’était le lieu pour les initiateurs de faire le bilan de ces 4 jours d’œuvres qu’ils jugent utiles. Un bilan qui a satisfait l’équipe qui a conduit les activités de ces journées.

De ce bilan, l’on peut noter entre autres 2 jours de don de sang, une opération de reboisement, une distribution de moustiquaires à des associations de femmes, un don de matériel agricole à des paysans.

Et pour le directeur du comité d’organisation, Hubert Millogo, c’est un pari réussi car tout le programme d’activités planifiées a pu se dérouler normalement. « Nous pouvons dire que le pari est réussi car nous avons pu organiser tout ce que nous avons programmé. Pour certaine de nos activités, nous avons même pu mobilisé plus que nous avions prévu » s’est-il satisfait.
Président exécutif 2020 de JCI Bobo, Mohamed Lamine Barro inscrit cette activité dans le cadre du déroulement de son mandat.

Pour lui, ces quatre (04) jours ont permis de soulager un tant soit peu, des personnes qui sont dans le besoin.

C’est, dit-il, la manière à la JCI Bobo de se rendre utile à sa communauté en mettant l’humain au cœur de son action. « La JCI Bobo a initié ces journées portes ouvertes pour créer un cadre où poser des actes utiles à la communauté locale. Pour la distribution de moustiquaires et le don de sang par exemple, nous estimons que la saison hivernale est la période où le paludisme fait plus de ravage et où le besoin en sang est énorme. C’est pourquoi nous avons jugé utile d’apporter notre contribution pour sauver des vies » a-t-il fait savoir.

Pour le reste de son mandat, Mahomed Lamine Barro envisage d’autres actions d’utilité publique. De ces actions, il prévoit des activités de promotion du « consommons local » dans les jours à venir.

Notons que cette cérémonie de clôture a connu la présence du président national de JCI Burkina et des représentants de l’organisation d’autres régions du pays.

L’humain étant au cœur des actions de la JCI comme l’indique leur slogan, la cérémonie de clôture de JCI « Impact Day’s » a servi de cadre à d’autres dons symboliques de la part de JCI Bobo au profit d’organisations féminines et paysannes.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire