Filière coton : Après plus de 6 ans à la tête de la Sofitex, quel héritage de Wilfried Yaméogo ?

Arrivé à la fin d’une transition, c’est au début d’une autre transition que Wilfried Yaméogo va quitter le fauteuil de directeur général de la Société burkinabè des fibres textiles (Sofitex).

En effet, c’est quelques mois après la fin de la transition de 2014, que celui-ci, sera nommé directeur général de la Sofitex le 23 mars 2016.

Alors que la filière coton du Burkina traversait une crise au sein des producteurs, la Sofitex singulièrement, connaissait aussi une baisse de ses performances.

Et l’homme de s’engager (lors de sa prise de fonction le 31 mars 2016) à s’investir avec les acteurs pour non seulement trouver une solution définitive à cette crise mais aussi donner un nouveau souffle à la filière qui nourrit des millions de burkinabè et qui contribue fortement au PIB.

Plus de 6 ans après, que peut-on retenir de son passage à la tête de cette stratégique structure dans l’économie burkinabè !

Si à l’instar des autres sociétés cotonnière du pays (Socoma et Faso Coton),  la Sofitex a vu ses performances dégringolées au fil des années pour diverses raisons, il est aussi un secret de polichinelle que l’image de la société a été écorchée, car, objet de plusieurs scandales médiatiques.

Malversations (qui ont conduit des cadres en prison), suspicion de livraison d’anglais de mauvaise qualité aux producteurs, et dernièrement la promotion supposée de cadres « sans niveau », sont entre autres des sujets qui ont porté un coup à la société.

A LIRE AUSSI-Nomination de Jonas Bayoulou : A la Sofitex, ça jubile 

La nomination de l’ancien secrétaire général de la Sofitex à la tête de la société, est vue par certains agents, comme une solution pour « éviter que la maison ne s’écroule ».

Contrairement à l’adage qui voudrait qu’on apprécie le maçon au pied du mur, ces derniers  saluent déjà la nomination de l’homme.

« A la Sofitex, c’est la fête. Avec certitude, je peux affirmet que plus de 90% des travailleurs sont pour la nomination de Jonas Bayoula à la tête de la société, car, c’est l’homme de la situation », nous a confié un responsable syndical de la Sofitex joint au téléphone ce matin.

JK/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap