Fibo 2019 : Du 30 mars au 6 avril

La 7ème édition de la foire internationale de Bobo (FIBO) se tiendra du 30 mars au 6 avril prochain sur le site de la semaine nationale de la culture (Snc). L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse animée à Bobo-Dioulasso le vendredi 15 mars dernier par le comité d’organisation.

Promouvoir l’industrie agro alimentaire et les technologies de la transformation, c’est en effet, l’objectif recherché par cette foire qui a lieu tous les 2 ans depuis 2007.

Pour cette édition, le comité d’organisation s’est fixé comme objectif de mobiliser une centaine de stands où seront exposés des produits agricoles ainsi que des technologies de la transformation.

Outre les exposants locaux, prendront part à cette foire, des acteurs venus de l’étranger notamment de l’espace SKBO (Sikasso-Korhogo-Bobo). Sont attendus à cette foire, au moins 100 000 visiteurs.

                    Tribune de recherche de solutions aux problèmes de l’industrie agroalimenaire

Aussi, l’édition 2019 de la Fibo a pour thème, « Synergie d’actions pour l’émergence d’une industrie agroalimentaire prospère et dynamique ».

Ce thème se justifie selon l’Abbé André Ouattara, président du comité d’organisation, par l’engagement de la Fibo a contribué à la recherche de solutions aux problèmes de l’industrie agroalimentaire que rencontre le Burkina en général et Bobo-Dioulasso en particulier.

« En avril 2018, il s’est tenu à Bobo-Dioulasso un symposium sur l’industrialisation qui a relevé des difficultés que traversent nos industries notamment agroalimentaire. Nous avons décidé donc d’organiser cette édition de la Fibo en collaboration avec les industriels afin qu’ensemble, nous puissions chercher des solutions aux problèmes qui ont été évoqués » a-t-il justifié.

A en croire le président, il sera donc organisé en marge de la foire, un atelier de formation sur les normes internationales de qualité sur les produits agro alimentaires au profit des transformateurs. « C’est une exigence. On ne peut aujourd’hui être compétitif si on ne correspond pas aux normes internationales » a-t-il martelé.

                                                                           Des innovations….

Pour cette édition, le comité d’organisation dit avoir opéré des innovations. Des journées portes ouvertes sur la commune de Bobo-Dioulasso et les écoles professionnelles de la ville qui forment dans le domaine de l’agro alimentaire ; des activités sportives, touristiques et culturelles ; une journée de la recherche scientifique et technologique sont entre autres, des innovateurs majeures de cette édition de la Fibo.

De la question sécuritaire, les organisateurs disent avoir pris toutes les dispositions pour assurer la sécurité des exposants mais également des visiteurs.

Madi

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire