Fête de ramadan 2020 dans les Hauts-Bassins : Des comités de vigilance pour le respect des consignes sanitaires sur les différents sites de prière

La fête de ramadan 2020 se déroulera au Burkina Faso en pleine crise sanitaire avec des mesures sanitaires qui ne sont pas favorables aux regroupements massifs. Face à cette situation, nous avons interrogé Amadou Sanogo, vice-président de la communauté musulmane de Bobo et secrétaire général de l’ouest de la fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) sur la possibilité de tenir la prière de la fête de ramadan dans le respect des mesures barrières édictées par les autorités. A ce sujet, le leader religieux rassure quant aux dispositions prises pour garantir une bonne tenue de la prière dans la région de manière générale.

Face à la crise sanitaire due au coronavirus, les musulmans du Burkina en général doivent tenir la grande prière de la fête de ramadan qui rassemble d’ordinaire plusieurs fidèles musulmans sur différents sites. Pourtant, la mesure de distanciation sociale en vigueur ne permet pas de tels rassemblements.

Pour se conformer à ces consignes sanitaires, le vice-président de la communauté musulmane de Bobo, Amadou Sanogo, par ailleurs secrétaire général de l’Ouest de la fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) rassure quant aux dispositions envisagées pour la tenue de la prière à Bobo et dans les Hauts-Bassins en général.

De ces dispositions, il fait cas de comités de vigilance que les différentes structures musulmanes au niveau de la région ont recommandé à tous les leaders musulmans des différents sites où sera tenue la prière du ramadan.

Le but de ces comités sera de veiller au respect de certains comportements tels que le port de masques et la distance entre les fidèles qui se rendraient à la prière.

Pour ce faire, Amadou Sanogo souligne que des messages de sensibilisation seront diffusés dans les médias pour d’abord rappeler le respect des consignes aux leaders musulmans mais aussi aux fidèles.

Il estime que ces actions contribueraient à favoriser le respect des mesures sanitaires édictées par les autorités sanitaires.

Du reste, le guide spirituel musulman souhaite d’avance une bonne fête de ramadan à tous les musulmans du Burkina et invite surtout chaque fidèle à invoquer Dieu dans ses prières pour qu’il éloigne du Burkina Faso la pandémie à coronavirus.

Abdoulaye Tiénon

Laisser un commentaire