Fête de la nativité: « Jésus naîtra cette année dans un monde malade » Mgr Paul Ouédraogo, évêque de Bobo

A l’occasion de la fête de la nativité, Mgr Paul Ouédraogo, évêque de Bobo-Dioulasso, a tenue à livrer son message de bonne fête à l’endroit de la population, notamment celle de ladite ville. Pour cela, il était face à la presse, ce jeudi 24 décembre 2020.

Noël, cette année, selon le Mgr Paul Ouédraogo, est une Noël spéciale, quand bien même toutes les autres sont spéciales, pour cette année l’est encore plus. Encore plus spéciale, car elle intervient dans un contexte sanitaire particulier dû à la maladie à covid19, et c’est un évêque muni de son cache-nez qui s’est présenté face aux Hommes de médias.

Pour la simple raison que cette année, s’attriste l’évêque, « Jésus va naître dans un monde malade », malade de la pandémie du nouveau coronavirus. Rendant la situation économique difficile, de manière globale.

Cette pandémie, soutien-t-il, n’est pas le seul mal dont souffre le pays, car il faut également prendre en compte l’insécurité qui trouble le sommeil de nos populations. Voici, selon les propos du Mgr Paul Ouédraogo, le climat dans lequel sera fêté la Noël cette année.

C’est l’occasion dit-il de voir en l’enfant de Bethléem, un message d’espérance d’un monde nouveau parce que c’est cela qui anime les rêves.

Prière sera faite, continue-t-il, pour le monde en général, et notre pays, particulièrement, pour une planète libérée de pandémie à covid19 et de l’insécurité, pour que ce monde nouveau advienne.

Et à Mgr Paul Ouédraogo, de ne pas omettre de souhaiter aux fidèles chrétiens, une joyeuse et sainte fête de Noël.

Abdoul-Karim E. SANON

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire