Festival In Out Dance: la 8ème édition referme ses portes sur satisfecit des organisateurs

Les rideaux sont tombés sur la 8ème édition du festival In Out Dance, ce vendredi 12 février 2021, au village artisanal du festival situé au secteur 9 de la ville de Bobo-Dioulasso. Ce sont des sentiments de satisfaction qui animent le promoteur dudit festival qui a désormais le regard tourné vers les prochaines éditions.

A en croire le promoteur du festival In Out Dance, Aguibou Bougobali Sanou, malgré la situation sanitaire du pays liée à la maladie à coronavirus, le festival a été une réussite. « On ne s’attendait pas à une telle réussite. C’est devenu plus grand malgré le contexte sanitaire » s’est-il réjoui avant de rassurer que tout s’est passé dans le strict respect des mesures barrières.

A cet effet, il exprime sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à la réussite dudit festival. Pour lui, malgré les moyens limités, la population de Sya et les pays invités ont témoigné leur confiance au festival, chose qui a contribué à sa réussite.

Ainsi, la 8ème édition clôturée, le promoteur dit avoir le regard tourné vers les prochaines éditions. « Nous avons ouvert la porte pour l’année 2022. Les machines sont en marche et nous avons déjà contacté des partenaires et on souhaite que ça soit encore plus grand. Nous préparons la 9ème et la 10ème édition », a-t-il annoncé.

L’occasion faisant le larron, la clôture de la 8ème édition du festival in out Dance a été mise à profit pour désigner Aminata Sanou (danseuse et chorégraphe burkinabè vivant en France) comme porte-parole  des femmes auprès de l’UNESCO. Aminata Sanou est membre de la compagnie Tamadia qui est organisatrice du festival.

LD/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire