Festico : la 4è édition officiellement lancée

Le top de départ des activités de la 4è édition du Festico (Festival de Danse et de Musique Traditionnelles de Colsama) a été donné ce lundi 24 février et ce, pour se tenir jusqu’au 1er mars 2020 sur l’esplanade du stade Sangoulé Aboubacar Lamizana. C’était en présence du président du conseil régional des Hauts-Bassins, Célestin Boyo Koussoubé, coparrain de la présente édition du festival.

Une semaine durant, la manifestation va se dérouler avec les différents acteurs du monde culturel et touristique sous la conduite d’animateurs et d’artistes engagés.

Le thème du 4è Festico porte sur la  « Promotion des œuvres culturelles et artistiques, protection des données à caractère personnel et de la vie privé des populations ».

Il s’agit pour les organisateurs à travers ce thème, d’identifier clairement le rôle et les responsabilités des acteurs culturels et touristiques dans la protection des données personnelles et de la vie privée des populations à travers des initiatives en vue de la promotion de leurs œuvres.

Au programme du Festival, on aura un atelier de formation des acteurs culturels et touristiques ; l’éducation au numérique ; l’initiation à la danse, à la musique traditionnelle et aux arts plastique dans les écoles ; une foire d’exposition ; des soirées culturelles, un espace publicitaire et des excursions touristiques.

Ce festival qui est à 4è édition rappelons-le, est conjointement organisée par l’association « Woka-Kuma » qui signifie en langue nationale bissa  « Donnons-nous la main  » en collaboration avec l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso.

Née en 2003, « Woka-Kuma » entend à travers ce festival, apporter sa modeste contribution à la valorisation de notre industrie culturelle et artistique par la promotion des artistes burkinabés au plan local, national et international ; au brassage culturel et aux renforcements de la coopération culturelle entre le Burkina Faso et d’autres pays du monde.

Prennent part cette édition du Festico, quinze (15) troupes venues de trois (03) pays que sont la France, l’Allemagne en plus du Burkina Faso.

LD

Laisser un commentaire