Febaanou 2022 : 4 jours pour séduire par les danses et musiques africaines

La 2ème édition du festival de danses et de musiques africaines, FEBAANOU, bat présentement son plein dans la capitale culturelle, Bobo- Dioulasso. Prévue pour se tenir du 17 au 20 février 2022, l’évènement est placé cette année sous le thème « Culture, facteur de cohésion sociale et de réconciliation dans un Burkina en crise sécuritaire ».

Ce n’est certainement pas encore la SNC (Semaine nationale de la culture) ; pourtant, le siège de la biennale ne désemplit pas. Ce cadre du reste, est présentement sous les feux de la rampe. C’est Febaanou, le festival de danses et de musique qui y met l’ambiance, drainant ainsi un grand monde. Des festivaliers venus des quatre coins de la planète pour y voir les infinies merveilles qu’offrent les artistes africains. Ce, durant jusqu’à quatre jours, du 17 au 20 février.

La directrice artistique du festival, Flavienne Valérie Sawadogo

Cadre de promotion d’œuvres artistiques, culturelles et touristiques d’Afrique et burkinabè en particulier, Febaanou, un festival qui met en valeur les traditions africaines à travers les musiques et danses du continent. Ces artistes musiciens sont principalement des professionnels de rythmes traditionnels, mais aussi modernes et tradi-modernes, de diverses nationalités.

Son originalité réside surtout dans le fait qu’il porte essentiellement sur la culture et les traditions du continent, berceau de l’humanité, « menacées d’extinction », face à «  la multiplicité des courants culturels qui traversent ce monde de plus en plus globalisé du troisième millénaire », soutient la directrice artistique du festival, Flavienne Valérie Sawadogo.

Selon elle, « ce travail de revalorisation de notre culture constituera, à mon sens, la base d’un travail de réconciliation. Réconciliation entre générations, réconciliation entre élites intérieures et extérieures, réconciliation avec nos propres traditions qui, si elles avaient à parler, nous reprocheraient de les avoir négligées trop longtemps ».

« Culture, facteur de cohésion sociale et de réconciliation dans un Burkina en crise sécuritaire » est le thème de Febaanou 2022. Aussi, la directrice artistique a signifié au cours de la soirée de lancement qu’il s’agissait d’une circonstance pendant laquelle, en communion,  les filles et fils de Bobo-Dioulasso referaient l’unité de la ville, par-delà les enjeux sécuritaires auxquels le pays fait actuellement face.

Les officiels à la cérémonie d’ouverture

La première édition du festival a été tenue avec brio. Cette année encore,  le comité d’organisation envisage de rééditer ce succès ; grâce notamment à l’accompagnement des parrains, en l’occurrence Baba Coulibaly, fondateur de l’ISFP et Juste Ciriac Nacanabo, PDG de 2CS Burkina. Quant aux parrains artistiques, eux sont Edouard Guinko et Virginie Anou Koeta.

A noter que le volet gourmet du Febaanou consiste en un village gastronomique où les tables sont remplies des délicieux savoir-faire de chefs burkinabè.

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap