FDA : Pour soutenir le monde agricole

Le Ministre de l’agriculture des Aménagements Hydro-agricole et de la mécanisation, Salifou Ouédraogo a présidé ce lundi 29 Novembre 2021 à Bama, le lancement officiel du fonds de Développement Agricole (FDA). La cérémonie, en raison de la situation sécuritaire difficile qui prévaut dans le pays, s’est déroulée de façon très sobre.

Cinq discours, des remises symboliques de chèques d’une valeur de 63 millions de Francs CFA à des bénéficiaires et la visite des stands de la foire ont constitué l’essentiel de cette cérémonie.

Concrétisation de l’engagement pris par le chef de l’Etat en 2019 à Gaoua, lors de la journée Nationale du Paysan, le FDA a été mis en place par décret du 16 septembre 2020 et opérationnalisé le 09 février 2021 par la signature d’une convention relative à la gestion des ressources affectées à la Banque Agricole du Faso(BADF) pour le financement des microprojets et des petites entreprises agricoles.

Selon le Ministre Salifou Ouédraogo, c’est dans la dynamique de la création de la BADF créée en 2018 que le gouvernement a créé le 22 juillet 2020 un guichet spécifique au sein de cette banque dénommé FDA.

Le FDA a pour vocation le financement des microprojets dans le domaine agricole à des conditions accessibles aux petits acteurs du maillon de production, de transformation et de commercialisation.

Il  intervient principalement dans les activités de productions (acquisition d’intrants, préparation des sols, installation de réseaux d’irrigation etc.) ; des activités de productions locales d’équipements ou d’intrants agricoles ; des activités de transformation artisanales ou semi-industrielle, de conservation et de commercialisation des produits agricoles : les prestations de services et de soutien à la production, à la transformation et à la conservation des produits agricoles. En outre, en vue d’assurer un succès à l’initiative présidentielle « Produire un million de tonnes de riz Paddy », le FDA servira d’instrument de financement de fonds de roulement au profit des transformateurs du riz national.

Les ressources d’approvisionnement du FDA sont essentiellement le budget de l’Etat à travers les dotations annuelles, les ressources des projets et programmes de soutien au secteur rural, les produits financiers générés par l’activité de crédit, les financements de toute nature accordés au fonds par les partenaires techniques et financiers ou toute autre structure publique ou privée, les dons et legs.

En tant qu’instrument de mise en œuvre de la politique agricole du gouvernement, le FDA sera abondé dès cette année par le budget national d’un montant initial d’un milliard de Francs CFA et de 750 et 500 millions de FCFA respectivement pour la 2e et 3e année de mise en œuvre.

En vue d’assurer une mise en œuvre vertueuse et efficace des missions confiées au FDA, un comité de gestion chargé de l’examen et de l’approbation des demandes de financements a été mis en place en mai 2021 et piloté par Aminata Ouédraogo, directrice générale adjointe du trésor Publique.

Ce comité est fonctionnel et est composé des membres représentant les ministères en charge des finances et de l’agriculture, la chambre Nationale d’agriculture, la confédération paysanne du Faso et les partenaires techniques et financiers.

Ben Idriss Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap