Entrepreneuriat dans la Kossi: une soixantaine de jeunes outillés en aviculture à Nouna

La Fédération des jeunes entrepreneurs de la Kossi et ses partenaires ont organisé une formation en aviculture sur au profit des jeunes de la localité. Objectif, lutter contre le chômage. La formation a débuté le samedi 27 mars 2021.

La Fédération des jeunes entrepreneurs de la Kossi veut jouer sa partition dans la lutte contre le chômage des jeunes dans la province de la Kossi.

Ainsi, la structure a organisé une formation intense du samedi 27 mars au Dimanche 28mars 2021 à Nouna. Ladite formation est organisée au profit des élèves, étudiants, jeunes entrepreneurs, retraités vivant dans la province de la Kossi.

Plusieurs participants sont donc venus de plusieurs communes de  la province pour suivre la formation. Assurée par deux formateurs, cette séance de formation de 48heures a permis de développer des modules nécessaires à la pratique de l’aviculture.

Il s’agit du système de production des poules de race locale, des pintades, des poulets de chair, la construction des bâtiments, l’alimentation et le rationnement santé animale tels que la prophylaxie, l’entretien des poussins et l’identification de poulets à utiliser pour un élevage rentable.

Pour Dieudonné Fankani, responsable de la structure initiatrice de la formation, cet atelier permettra de lutter contre le chômage des jeunes et aidera les participants dans l’aviculture.

Visiblement enthousiasmée, Yalgado Latifa Ouédraogo, élève en classe de 3ème et passionnée de l’élevage, elle salue l’initiative à sa juste valeur. « Cette formation m’a permis de mieux comprendre l’aviculture et comment y investir. Nous remercions donc l’initiateur et j’invite mes camarades élèves à saisir ces genres d’opportunités pour se former en entrepreneuriat », s’est-elle réjouie.

Commerçant de volailles, Adama Zouli qui a pris part à la formation y voit des perspectives. « Cette formation nous permettra de moderniser notre travail et de le rentabiliser à Travers les techniques ET les connaissances acquises », en est-il convaincu.

Le formateur Tienre Aboubacar Sidiki a, quant à lui, invité les bénéficiaires de la formation à mettre en pratique les connaissances acquises en vue de rentabiliser leurs activités.

L’initiateur de la formation a, de son côté promis de renouveler son engagement en organisant d’autres formations au profit des jeunes de la Kossi et des localités environnantes.

C’est dans une ambiance bonne enfant que la formation a pris fin le dimanche 28 mars avec la remise d’attestations de participation et de supports de formation aux participants.

Adama Dama/Nouna

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire