Enseignement Privé à Bobo: Tête-à-tête entre les acteurs et l’élu consulaire

A l’issue des élections consulaire à la délégation régionale de la Chambre de Commerce et d’industrie des Hauts Bassins, c’est le fondateur des établissements GASMO, Siméon Sow qui a été élu au niveau de la sous-catégorie enseignement Privé .

Après la première Assemblée générale de cette structure, Monsieur SOW a organisé ce jeudi 10 mars au GASMO 2, sise au secteur 24, une réunion avec les acteurs de son domaine pour porter à leur connaissance les conclusions des travaux de l’AG de la Chambre de Commerce.

Outre les acteurs de l’enseignement privé conduit par le coordonnateur de l’Union Nationale des Établissements d’Enseignement  Privé Laïc (UNEEPL), Aboubacar Koïta, on notait également la présence du Directeur régional de la chambre de commerce de Bobo Fousseni Koné.

Elu consulaire au niveau de la sous-catégorie enseignement Privé, Siméon Sow a échangé avec ses pairs

Selon Siméon Sow, l’initiateur de la rencontre, l’enseignement c’est le poumon du développement économique et social de toute nation alors que l’enseignement privé est fragile surtout lorsqu’on n’a pas les moyens suffisants pour faire face à toutes les charges. « Ce n’est vraiment pas facile car on ne peut pas faire de la peu près dans ce domaine » dira-t-il.

C’est donc à juste titre que les acteurs présents à la rencontre ont profité poser des doléances au représentant de la chambre de commerce et d’industrie. Des doléances qui ont tourné autour de la fiscalité, du financement et de la gestion des élèves affectés par l’État dans les établissements privés.

Le Directeur régional Koné pris de court par ces doléances sommes toutes légitimes, a suggéré qu’il y ait des concertations spécifiques avec les différents acteurs qui sont concernés par ces questions. Ainsi la Chambre de Commerce va faciliter ces concertations afin qu’ensemble ils puissent échanger et trouver des solutions.

Les échanges se sont déroulés dans un esprit bon enfant et l’élu consulaire Siméon Sow a promis de toujours partager les informations avec ses collègues de sorte à ce qu’ils soient au même niveau d’information. Chose que ses camarades n’ont pas manqué de saluer.

Ben Idriss Koné

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap