Enrôlement biométrique dans le Houet: la section provinciale de l’ADF/RDA appelle ses militants à une participation massive à l’opération

Ce samedi 20 juin 2020, le bureau provincial de la jeunesse de l’ADF/RDA du Houet a tenu un meeting à Bama, commune rurale située à une trentaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso. Objectif, sensibiliser les militants de cette localité à s’enrôler massivement pour les élections présidentielles et législatives de novembre 2020.

Le message fort au cours de ce meeting, selon le secrétaire général provincial du parti, Lansina Gondé, est la sensibilisation des populations à un enrôlement massif pour les élections à venir.

Pour lui, les messages de sensibilisation passent dans les médias mais il est convaincu que cette forme de communication qui consiste à sensibiliser de bouche à oreille et de porte à porte est plus accessible à tous.

Lansina Gondé estime que par ce geste, son parti entend jouer sa part de responsabilité en invitant tous les citoyens à se faire enrôler comme le souhaitent les plus hautes autorités.

Ainsi, Lansina Gondé s’est-il satisfait de la mobilisation des militants et populations de la localité pour répondre à l’appel du parti à prendre massivement part à l’opération d’enrôlement biométrique. « Nos militants sont sortis massivement pour écouter le message. Nous venons de faire un pas, celui de la sensibilisation basée sur la communication directe avec nos militants » a précisé Lansina Gondé.

Il a, par ailleurs, exprimé l’engagement du parti à accompagner ses militants s’il le faut, afin qu’ils puissent s’enrôler.

Les militants fortement mobilisés pour écouter le message des responsables du parti

Dans cette logique, il entend plaider auprès des districts de commissariat et/ou de l’office national d’identification (ONI) en vue d’accélérer l’établissement des cartes nationales d’identité Burkinabè sans quoi, l’on ne peut se faire enrôler.

Secrétaire général de la jeunesse au niveau provincial, Abdel Aziz Sanou dit également être satisfait de la mobilisation.

Il appelle donc ses camarades et tous les burkinabè en âge de voter à ne pas rater cette occasion de prendre part au choix des dirigeants à la hauteur des attentes des burkinabè dans leur ensemble.

Toutefois a-t-il exhorté les militants du parti à cultiver la paix partout où ils se trouveront, car selon lui, l’ADF/RDA est un parti de paix et de justice.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire