Enrôlement biométrique à Bobo : le grand opérateur économique de la région, Djandjinaba Barro donne l’exemple

L’ancien président de la chambre de commerce et de l’industrie des Hauts-Bassins, Djandjinaba Barro s’est rendu à l’école primaire Accart-Ville sud ce lundi 29 juin 2020 pour se faire enrôler. Il était accompagné de plusieurs de ses jeunes frères opérateurs économiques de la région notamment Alassane Siénou, premier vice-président de la chambre de commerce et de l’industrie des Hauts-Bassins. Ont-ils aussi profité pour se faire enrôler pour ceux qui ne l’avaient pas encore fait.

Agé de 94 ans environ, le baobab de l’économie de la région des Hauts-Bassins, Djandjinaba Barro s’est fait enrôler ce jour à l’école primaire Accart-Ville sud situé à quelques encablures de son domicile.

Il est en effet, arrivé sur le site de l’enrôlement accompagné de plusieurs autres opérateurs économiques de la région notamment le premier vice-président de la chambre de commerce et de l’industrie des Hauts-Bassins, Alassane Siénou ; Baba Dayo, PDG de SOBUCOP ; Siaka Coulibaly de Prime Oil et bien d’autres. Certains d’entre eux ont profité de l’occasion pour se faire également enrôler.

Sous le poids de l’âge, le doyen des opérateurs économiques n’a pas souhaité s’exprimer sur l’acte citoyen qu’il est venu accomplir. C’est plutôt, le vice-président de la chambre de commerce et de l’industrie de la région, Alassane Siénou qui a donné des explications à leur mobilisation du jour pour accompagner le vieux Djandjinaba dans l’accomplissement de cet acte hautement symbolique. « L’ensemble des opérateurs économiques, moi y compris avons tenu à accompagner le vieux El Hadj Barro Djandjinaba pour accomplir notre devoir de citoyenneté. Cet exemple est une invite à tous ceux qui ont l’âge de voter à se faire enrôler. On ne peut pas vouloir se faire compter parmi les bons citoyens en ne prenant pas la voix qui permet d’exprimer sa voix à des élections. C’est pourquoi j‘invite ici toute la jeunesse à accomplir ce devoir qui est un acte citoyen car un bon citoyen est celui qui sait prendre part aux grands enjeux électoraux dans son pays », a-t-il indiqué.

Présent sur le site, le vice-président de la commission électorale indépendante de l’arrondissement 6, Mamadou Konaté, par ailleurs superviseur de ladite zone, salue ce geste des opérateurs économiques. « C’est un symbole fort que le vieux Djandjinaba vient de lancer à la jeunesse. Vu son âge, son geste est à saluer. Tous les citoyens doivent se sentir interpeller à travers ce devoir que le vieux vient d’accomplir. Alors qu’ils sachent que la question de l’enrôlement touche tous les âges dès lors qu’on a 18 ans » a-t-il fait savoir.

A la question de savoir si le processus se déroule normalement, le superviseur souligne le fait que les week-end, il n’y a pas d’affluence. De ce fait, il a tenu à préciser que l’enrôlement se passe tous les jours de 7h à 17h y compris les samedis et dimanches et ce, jusqu’au 9 juillet 2020 pour la ville de Bobo.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire