Employabilité des jeunes : l’UNB veut adapter la formation aux besoins réels des entreprises

L’Université Nazi Boni a organisé un atelier de concertation avec des entreprises recruteurs d’étudiants formés dans les universités de la place en vue de connaître leurs besoins en termes de formation. Cette rencontre est prévue pour durer les 15 et 16 mars 2022 et se tient au Centre de calcul de l’université.

En effet, suite au constat que les offres de formation ne sont pas toujours adaptées aux besoins réels des entreprises, l’université Nazi Boni a créé en son sein,  une vice-présidence chargée de la professionnalisation et des relations université entreprises (VP/PRUE), en 2018, dans le but de renforcer la collaboration entre l’Université et les entreprises.

Et pour renforcer la collaboration et le partenariat entre l’université et le monde des entreprises, un protocole dit « Contrat De Performance (CDP) »  a été  mis en place.

L’atelier des 15 et 16 mars s’inscrit dans cette logique. Initiée par la vice-présidence chargée de la professionnalisation et des relations université-entreprises (VP/PRUE) de l’UNB, cette rencontre se veut un tremplin pour discuter des besoins prioritaires en termes de formation professionnelle au sein des sociétés concernées.

Il regroupe au total 90 participants dont des représentants de l’université et des représentants des entreprises et de la chambre de commerce.

Plus spécifiquement, il s’agira également au cours de ces deux jours d’échanges d’identifier les besoins de formation à la carte ainsi que de dynamiser le réseau de collaboration entre les entreprises et l’Université Nazi BONI à travers une plateforme appelée « Live Rezo ».

Cette rencontre se veut aussi l’occasion d’encourager les professionnels à s’impliquer dans la formation des étudiants.

Linda Maïssar GUEYE, Stagiaire

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap