Elections du 22 novembre: le programme du candidat de l’UPC présenté aux militants de Niankorodougou

La section provinciale de la Léraba de l’union pour le progrès et le changement (UPC) a tenu son meeting entrant dans le cadre de la campagne pour les élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020 au Burkina Faso. C’était ce vendredi 20 novembre 2020, à Niankorodougou, localité située à une trentaine de kilomètres de Sindou dans la province de la Léraba.

« Mon premier combat va à l’endroit de la mine qui, selon les textes devra profiter aux ressortissants  de la localité. Secundo, je m’attaquerai à la qualité des infrastructures routières, puis à l’employabilité des jeunes » a laissé entendre Siaka Ouattara candidat de l’UPC aux élections législatives du 22 novembre 2020.

Il indique que sa candidature part du constat que la Léraba connaît d’énormes difficultés. « Ma motivation part du fait que la Léraba souffre beaucoup. Nous avons une société minière qui ne profite pas aux ressortissants de la Léraba » a-t-il regretté. Pour lui, la souffrance de la population doit cesser, et ce changement, ajoute-t-il, doit venir de l’UPC.

Confiant de la victoire de son parti au soir du 22 novembre 2020, il a d’ores et déjà invité la population locale à prêter main-forte au parti pour lever les difficultés qui entravent le développement de la localité.

 C’est ainsi que les représentants des jeunes, des femmes, des fonctionnaires de la localité et des sages ont tour à tour pris la parole pour marquer leur soutien au parti du lion pour une victoire au soir du 22 novembre 2020.

Et c’est par une séance de démonstration de vote que le meeting a pris fin avec l’espoir de fêter la victoire du parti à la proclamation des résultats.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire