Elections apaisées au Burkina: 60 jeunes du Kénédougou à l’école du Réseau Africain Jeunesse Santé et Développement

Le Réseau Africain Jeunesse Santé et Développement du Kénédougou a organisé le samedi 07 novembre 2020, un atelier de formation sur le rôle et la responsabilité des jeunes dans le processus électoral dans la province du Kénédougou. Un cadre qui a permis à soixante jeunes de se faire former sur deux modules qui portent sur le processus électoral et rôle des acteurs locaux, le civisme, la citoyenneté, le patriotisme et la promotion de la culture de la paix au profit de ces jeunes de la province.

Au cours de cette formation, les participants ont jugé les modules intéressants car ils sont relatifs au rôle des jeunes dans le processus électoral. Toute chose qui implique leur responsabilité dans les périodes pré-électorale, électorale, post-électorale et  prévient du même coup les facteurs de risques. Les bénéficiaires ont ainsi été outillés sur les causes et conséquences de l’incivisme en période électorale.

Une formation que le superviseur du PNUD, Edith Sama a apprécié à sa juste valeur car dit-elle,  elle vise à préparer psychologiquement les jeunes à un changement de comportement pour une élection apaisée.

Selon Achille Ouattara coordinateur du RAJS/K, bénéficiaire du financement PNUD, il est toujours nécessaire de former les jeunes sur des sujets sensibles tels que les élections.

Ces activités permettent selon lui, d’anticiper sur les actes de violences en période électorale. Il a, de ce fait, tenu à remercier le PNUD pour son appui financier qui a permis de réaliser cet atelier si important pour une élection apaisée dans le Kénédougou.

Romuald Somda/Orodara

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire