Election du délégué de la cité universitaire de Belleville : « l’administration veut nous imposer son bon petit », Fesci-BF

Le 17 janvier prochain, les résidents de la cité universitaire de Belleville vont élire leur nouveau délégué. Déjà, les étudiants soupçonnent à tord ou à raison l’administration du CROUB (Centre régional des œuvres universitaires de Bobo-Dioulasso) de vouloir leur imposer un délégué et ce, en procédant à l’invalidation de toutes les candidatures, sauf une seule (le candidat favorable à l’administration).

« Sur 5 candidatures, il n’y a qu’une seule qui a été validée. Toutes les autres ont été invalidés pour des raisons qui ne sont pas  fondées » a laissé entendre Moussa Maïga, coordonnateur régional de la Fesci-BF pour qui, l’administration du CROUB manœuvre pour imposer un délégué qui lui est favorable.

Du reste selon le délégué de la FESCI-BF, ces manœuvres ont toujours existé et il est temps dit-il, que cela cesse. « C’est aux étudiants d’élire la personne qui peut défendre leurs intérêts et non à l’administration de nous imposer quelqu’un qu’elle peut manipuler » s’est-il offusqué avant de souhaiter qu’on puisse permettre à tous les candidats de compétir et que,  dit-il, le meilleur gagne.

En effet, c’est lors de la manifestation dans la matinée de ce jeudi 14 janvier 2021 pour exiger la réouverture du restaurant universitaire de ladite cité que cette question est ressorti.

Jack Koné (Ouest-info.net)

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire