Élaboration de la stratégie nationale de réconciliation: Les capacités des acteurs de l’Ouest renforcées

Ce lundi 7 juin 2021, le ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a organisé à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso, un atelier de renforcement de capacités des autorités déconcentrées et décentralisées, des points focaux des régions des Hauts-Bassins, des Cascades et du sud-ouest.

Préparer le terrain à la réussite de la mission du ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale est le principal objectif de cet atelier de formation organisé à l’intention de leaders des Hauts-Bassins, des Cascades et du sud-ouest.

Ainsi, au cours de cette formation, ces leaders se sont imprégnés du contenu de la réconciliation nationale et de la feuille de route du ministère de tutelle pour réussir la mission.

Selon le ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Zéphirin Diabré, ce préalable à sa mission de réconciliation nationale est une décision du conseil des ministres. Il indique que dans ce cadre, il est prévu l’organisation de concertations dans toutes les communes du pays.

Chose qui dit-il, va donner l’occasion aux forces vives des différentes communes de discuter et d’échanger sur la réconciliation nationale afin de trouver la bonne formule pour résoudre cette question avec beaucoup d’élégance. Zéphirin Diabré a, de ce fait, souhaité que les participants à la présente session de formation soient des relais dans leurs milieux respectifs.

Représentant le PNUD à l’activité, Daouda Yahaya a précisé que c’est avec beaucoup d’intérêt que l’institution prend part à l’organisation de cette formation car a-t-il dit, sans paix il n’y a pas de développement. Il a donc invité les participants à y accorder beaucoup d’intérêt pour que les objectifs escomptés puissent être atteints.

Lass/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire