Education : 134 établissements non reconnus seront fermés

Au cours d’un point de presse tenu ce jeudi à Ouagadougou, le ministre en charge de l’Éducation nationale Pr Stanilas OUARO a révélé que des établissements privés fonctionnent en violation totale ou partielle de la réglementation en la matière.

Des contrôles effectués au cours de l’année 2019-2020 ont permis d’identifier 134 établissements d’enseignement non en règle. Par conséquent, ils restont fermés, a laissé entendre Stanilas OUARO : »l’Etat burkinabè permet l’initiative privée dans le domaine de l’éducation mais, ne tolère pas l’ouverture anarchique d’établissements privés« .

Selon le ministre, deux types d’établissements ne disposent pas d’autorisation d’ouverture.

Les premiers, au nombre de 392, « dans le principe, les établissements qui ne possèdent pas d’autorisation de création établissements devraient être fermés le temps qu’ils se conforment à la réglementation. Mais, agissant dans l’intérêt des élèves qui y sont inscrits, il est proposé que ce groupe d’établissements soit autorisé à fonctionner en 2020-2021. Toutefois, les promoteurs des établissements concernés devront soumettre des dossiers d’autorisation d’ouverture ».

Source: Watt Fm

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire