Ecriture de long métrage : 7 cinéastes africains en résidence à Bobo

Dans la matinée du lundi 29 novembre 2021, l’équipe SENTOO a tenu une rencontre avec les journalistes de la région des Hauts-Bassins. Objectifs, leur parler de la résidence 1 de la deuxième édition du programme SENTOO. C’était en présence de Bonaventure Bernadin Ouédraogo, directeur général du cinéma et de l’audio-visuel au ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme.

L’équipe SENTOO en collaboration avec le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme ; le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et le Ciné Guimbi accueillent à Bobo-Dioulasso, sept (07) cinéastes du continent africain pour la première résidence de la deuxième édition du programme SENTOO qui se tient du 29 novembre au 05 décembre 2021. 

Initié par le Centre National du Cinéma et de l’image tunisien (CNCI) en collaboration avec les centres nationaux des pays partenaires ou les directions nationales du cinéma, SENTOO est un programme d’aide à la co-production Sud-Sud et à l’accompagnement des porteurs de projet des pays partenaires dans le développement et l’écriture de leur premier long métrage.

De ce fait, c’est au total sept pays africains qui participent à cette première résidence. Le programme se résume en deux résidences d’écriture et une résidence de production et de co-production.

La première résidence organisée au Burkina Faso en collaboration avec le ciné Guimbi consiste à poser des diagnostics sur les projets. Et c’est au total sept projets dont trois projets d’animations, deux fictions et deux documentaires qui seront présentés lors de cette première résidence.

« Concernant le profil des participants, nous n’avons aucune restriction. Il faut juste un minimum d’expérience professionnelle et être à son premier long métrage, maitriser la langue avec laquelle se tient la résidence », déclare Emira Ben Saad, coordonnatrice générale du programme SENTOO.

Pour Bonaventure Bernadin Ouédraogo, directeur général du cinéma et de l’audio-visuel, le programme SENTOO est une occasion pour le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme d’accompagner le cinéma burkinabè et africain à travers les opportunités qu’il offre.  

Notons que pour cette deuxième édition du programme SENTOO les deux dernières résidences se tiendront successivement au Sénégal et en Tunisie.

Amsatou Coulibaly/stagiaire (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap