Double scrutin du 22 novembre : Bourahima Fabéré Sanou n’a pas pu voter

Les burkinabè votent actuellement pour choisir les prochains dirigeants (président du Faso) et députés.

A Bobo-Dioulasso et ce, jusqu’a 11h, le maire de la commune, Bourahima Fabéré Sanou, n’avait toujours pas voté. Et pour cause,  celui-ci n’a pas retrouvé son nom la liste électorale au niveau de Léguéma, village situé dans l’arrondissement 3 de la commune où il s’est fait enrôlé.

Comme lui,  ils sont nombreux les citoyens de cette localité qui mettent en moyenne une heure de temps à rechercher leurs bureaux de votes parmi les 09 bureaux que compte le village.

Il convient tout de même de souligner que l’affluence diffère d’un bureau  à un autre. A certains endroits, c’est le désert total et cela s’expliquerait par le fait  que nombre des populations de la localité sont toujours au culte du dimanche.

Le maire qui a fini par rebrousser chemin sans avoir voté, compte rentrer en contact avec la CENI au niveau local afin qu’une solution soit trouvée à son problème parce qu’il est déterminé à accomplir son devoir citoyen.

Rolande Soubyabiga/stagiaire

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire