Démission de 800 militants UPC au secteur 29 de Bobo : « nous n’avons enregistré aucune démission en notre sein », Dr Koné Mohamed SG UPC/Houet

C’est au cours de la cérémonie d’installation officielle du bureau de l’union provinciale des femmes de l’UPC/Houet tenue ce samedi 22 février 2020 à Bobo-Dioulasso, que le Dr Mohamed Koné, secrétaire général de la section provinciale de l’UPC/Houet s’est prononcé sur la question.

« Nous avons, à travers les médias et les réseaux sociaux, appris que 800 militants de notre parti ont démissionné pour rejoindre le MPP. Pour nous, c’est simplement du forclore. Les personnes qui ont été présentés comme militants de notre parti, nous ne les absolument connaissons pas. La preuve en est que personne d’entre elles n’à présenter une carte de militant pour au moins, prouver aux journalistes (mêmes si ceux-ci ne l’ont pas exigés), qu’elle était vraiment de l’UPC. Nous comprenons. Nous sommes en politique et toutes les stratégies sont possibles. Il faut donc voir en cette sortie médiatique, une stratégie de l’adversaire. Mais nous à l’UPC, nous sommes serein car nous n’a enregistré aucune démission ni dans les comités de base, dans les sous sections encore moins au niveau de la section provinciale. Tous les lions sont à leurs places et nous travaillons sereinement pour la victoire de notre parti. Comprenez en cette activité une machination pure et simple de notre principal adversaire qui, il faut le dire, est en position de faiblesse. C’est pour simplement pour amuser la galerie » nous a-t-il confié lors d’une cérémonie tenue à Bobo-Dioulasso ce samedi 22 février 2020.

Toutefois, appelle-t-il les militants à resté serein et à continuer le travail sur le terrain. « Aux militants, je leur demande ne pas céder à la provocation. Il faut rester serein et continuer le travail sur le terrain. C’est à l’issu des élections du 22 novembre prochain qu’ils sauront que personne n’a quitté l’UPC » a-t-il exhorté les militants du parti du lion.
JK

Laisser un commentaire