Délégations spéciales à Bobo: Bagarre de positionnement au sein des OSC

Les longs nez semblent se cogner à Bobo-Dioulasso, en ce qui concerne la désignation des représentants des Organisations de la Société civile (OSC) dans les différentes délégations spéciales au niveau de la province du Houet. Jusqu’à la mi-journée de ce lundi 7 février 2022, les listes définitives des représentants de la société civile n’étaient toujours pas connues. Ça coince.

La note du MPSR est pourtant claire, à propos notamment de la constitution des délégations spéciales devant remplacer les conseils municipaux.

Selon également le décret de 2013 qui établit les conditions d’installation, de composition et de fonctionnement des délégations spéciales (communales en l’occurrence), la société est représentée par deux membres uniquement issus de structures œuvrant dans le domaine de la décentralisation. 

Mais, à ce qu’il nous est revenu, certains mouvements et autres associations spontanés, sans papiers de reconnaissance officielle, par ailleurs, jouent les perturbateurs dans la province du Houet.

Leurs responsables se vantent surtout d’être les « tombeurs de Roch ». Ils réclament par conséquent leurs places au sein des délégations spéciales.

Les tiraillements continuent alors qu’elles en ont seulement que pour cet après-midi, pour déposer leurs listes, quand on sait que la date butoir  d’installation des délégations spéciales c’est demain mardi 08 février 2022.

Selon un responsable de la coordination régionale des OSC des Hauts-Bassins joint au téléphone, les listes définitives des représentants des OSC seront déposées ce jour-même et ce, conformément aux dispositions en vigueurs.

Wourodini Sanou

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap