Décès annoncé de l’adolescente de 13 ans violée à Bobo : faux, elle est bel et bien vivante !

Le jeudi 17 septembre dernier, nous publions sur notre plateforme une manifestation de population à Dogona, contre l’implantation d’une auberge, devenue par la suite un maquis qui abrite des chambres de passe. 

A l’occasion, ces populations indignées, avant d’exiger la fermeture pure et simple du  »maquis-auberge » ; annonçaient de ce qu’une adolescente de 13 ans avait été violée en ces lieux.

Et depuis la matinée de ce dimanche 20 septembre 2020, des informations circulent sur la toile selon lesquelles, la victime aurait rendu l’âme.

Dans sa vocation de donner l’information juste et de façon professionnelle, Ouest Info (www.ouestinfo.net) est allé à la source de l’information.

Avons-nous cherché la famille de l’adolescente violée où nous nous sommes rendus. Le constat est que l’adolescente est bel et bien vivante.

Coiffée tel un garçon, la petite Millogo, habillée de t-shirt gris et d’un pantalon couleur kaki,  tente difficilement de se remettre des « traumatismes » suite au viol dont elle a été victime !

JK

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire