Culture et tourisme dans les Hauts-Bassins : Les acteurs à la recherche de solutions aux difficultés

Le jeudi 21 avril 2022, Aboubacar SANOU, conseiller technique charge des affaires administratives au conseil régional des Hauts-Bassins, représentant gouverneur, chargé de l’expédition des affaires courantes du conseil régional, a présidé la cérémonie d’ouverture de la 2ème session ordinaire du cadre de concertation des acteurs de la culture et du tourisme culturel tenue à Bobo-Dioulasso.

Permettre aux acteurs culturels et touristiques des Hauts-Bassins d’échanger afin de pouvoir booster lesdits secteurs. C’est, selon le représentant du gouverneur de la région, Aboubacar Sanou, l’objectif recherché à travers cette rencontre.

Le présidium à l’ouverture de la session

Pour lui, ce cadre de concertation s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation des programmes d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture dans la région des Hauts-Bassins.

Le représentant du gouverneur a estimé qu’il faut unir les expériences et les pratiques novatrices à même de créer des impacts durables pour réussir le développement culturel et touristique.

Il reconnait que le secteur spécifique de la culture et du tourisme est confronté à un certain nombre de difficultés qui semblent récurrentes et qui freinent son élan.

Les acteurs au cours de cette rencontre d’échange devraient donc faire un diagnostic sans complaisance afin d’apporter des solutions adaptées aux problèmes soulevés.

Le conseiller du gouverneur a dit croire en la capacité de la culture d’être un rempart contre l’extrémisme et la pauvreté, à condition qu’elle soit innovante et dynamique. Aboubacar Sanou pense que la région des Hauts-Bassins peut se développer en se basant sur ses valeurs culturelles qui la distinguent du reste du monde.

Il a fait savoir que des efforts sont consentis par l’Etat et ses partenaires pour faire de la culture un secteur pourvoyeur d’emplois et de richesse. A cet effet, il a invité les acteurs à s’approprier le programme en faisant de ce cadre une tribune d’expression plurielle de points de vue.

Mamadou Zallé, directeur des affaires culturelles, sociales et environnementales du Conseil régional des Hauts bassins

Par ailleurs, il a formulé le vœu que la région des Hauts-Bassins, en tant que région pilote, puisse relever le défi, afin que ce programme puisse s’étendre aux différentes régions.

Pour le directeur des affaires culturelles, sociales et environnementales du Conseil régional des Hauts bassins, Mamadou Zallé, ce cadre fait allusion à un programme financé par le 11ème fonds européen de développement. La planification annuelle de ce programme selon lui, prévoit une session ordinaire chaque année durant les 3 ans de vie du programme.

A noter que le Conseil régional des Hauts-Bassins apporte son soutien au secteur de la culture grâce à la subvention accordée par l’Union européenne.

Moussa Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap