Covid19 et reprise des cours: plus de 200 enseignants de l’UNB à l’école du E-learning

L’Université Nazi Boni (UNB) de Bobo-Dioulasso, a pris l’initiative de former ses enseignants permanents à dispenser les cours en ligne. L’objectif de cette initiative est de parachever l’année académique 2019-2020 gangrenée par le coronavirus. Ainsi, plus de 200 enseignants vont apprendre les techniques du E-learning.

Ce sont au total 224 enseignants de l’UNB qui sont à l’école du E-learning. Selon l’un des formateurs, Dr Tiguiane Yélémou, ces apprenants vont se familiariser avec des modules tels que la structuration modulaire des cours ; la prise en main de la plateforme d’enseignement à distance ; le tutorat dans une formation à distance.

Il souligne qu’en dehors de la salle d’apprentissage, les différents acteurs s’appliquent à maîtriser l’outil.

Pour le Pr Macaire Ouédraogo, président de l’UNB, avant cette session de formation, l’UNB a tenu des rencontres avec les acteurs de l’université pour porter à leur connaissance les différentes stratégies envisagées. Il précise qu’avec le E-learning, les étudiants, même étant éloignés pourront se connecter au site de la plateforme d’échange.

Le présidium à l’ouverture des travaux

Ainsi, pourront-ils (les étudiants) selon lui, télécharger les cours et échanger avec les différents enseignants. Le professeur Macaire se voulant réaliste, a indiqué que malgré le E-learning, certains cours exigeraient la présence des étudiants et cela se ferait dans le strict respect des mesures barrières avec le port obligatoire de masques.

Par ailleurs, le Pr Macaire se réjoui de l’effectivité de cette méthode de dispenser des cours recommandée depuis longtemps. Il estime que c’est l’avènement de la pandémie qui a favorisé sa mise en oeuvre rapide.

Il est convaincu que le E-learning est susceptible de remplacer les cours présentiels avec l’augmentation exponentielle du nombre des étudiants car souligne-t-il, l’on ne pourra pas être en phase en termes d’infrastructures d’accueil dans les années à venir.

Quant aux éventuelles difficultés liées au E-learning à l’UNB, le Pr Macaire Ouédraogo, craint la faiblesse du débit du réseau et demande à cet effet la compréhension des étudiants et des enseignants pour réussir la mission.

Il faut noter que la plateforme est libre d’accès aux étudiants pour les cours en ligne. Il leur suffit seulement de mettre un code qui sera mis à leur disposition.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire