Une course-poursuite entre un conducteur de tricycle et la police provoque un accident

Le refus d’obtempérer d’un conducteur de tricycle à la police a terminé par un accident sur le boulevard de la révolution à quelques mètres du feu tricolore situé vers le lycée privé de l’intégrité (’ex Cheik Anta Diop I). C’était dans la soirée de ce mardi 16 juillet 2019.

Dans la soirée du mardi 16 juillet 2019, un conducteur de tricycle est interpellé en circulation par la police. Le conduisant en fourrière avec un policier à bord, le conducteur de tricycle aurait tenté de renversé le policier afin de s’échapper.

Toute chose qu’il ne réussira pas car le policier aura le secours d’un de ses collègues, posté à un carrefour. Ce dernier s’étant agrippé au tricycle aurait fait usage de gaz lacrymogène sur le visage du conducteur pour stopper son projet.

C’est ainsi qu’au même moment, un autre policier étant en garde devant une institution financière et suivant la scène, a fait des tirs de sommation pour dissuader le conducteur de tricycle. Ce dernier sous l’effet du gaz lacrymogène et pris de panique du fait des coups de fusil a fini sa course au trottoir sous le parasol d’une vendeuse faisant ainsi quelques blessés légers dont un des policiers.

Le conducteur se serait fracturé une jambe et a été conduit à l’hôpital par la police. Cet incident a connu un renfort de la part des policiers et de la gendarmerie car l’on ignorait la réaction que la population aurait face à cette situation surtout dans ce « Burkina Faso d’incivisme où les gens agissent avant de s’informer ».

Abdoulaye Zampaligré

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire