Coupe du maire de Bama : Gondé tout sportivement !

La commune rurale de Bama (axe Bobo Dioulasso- Faramana) était en ébullition l’après-midi du dimanche 14 juillet 2019. La finale de la première édition de la coupe du maire en football battait son plein au terrain de Rahimo FC. En plus de la forte mobilisation des populations des 21 villages que compte cette commune, plusieurs personnalités ont fait le déplacement, depuis même la capitale Ouagadougou, pour soutenir le promoteur, le député maire Lassana Gondé.

Première du genre, la coupe du maire de Bama a suscité un engouement certain au sein de la population de cette commune émergente. Du moins, c’est ce qui a été donné de voir à cette finale qui s’est déroulée dimanche après-midi sur le terrain de Rahimo FC. Grande était la mobilisation.

Vingt équipes ont participé à la compétition. Celle-ci a été finalement remportée par Sana FC qui était face à Chelsea d’Afrique (tab 4-2).

Pour le promoteur, le député maire Lassana Gondé,  »c’est dans le but de redynamiser le sport dans la commune que l’idée d’organiser une coupe dénommée « coupe du maire » est née. L’organisation d’une telle coupe répond aussi au besoin de faire du sport un véritable facteur de cohésion sociale et de rapprochement entre les populations, a-t-il soutenu. Cette compétition est, souhaite Lassana Gondé,  »une tribune qui offre aux populations un espace de divertissement et de création ». Comme dirait justement le coach de l’équipe Chelsea d’Afrique, même si son équipe a perdu la finale :  »c’est Bama qui a gagné ».

Outre les récompenses offertes aux quatre meilleures équipes ainsi qu’au meilleur buteur de la compétition, le comité d’organisation a voulu rendre hommage à certains anciens joueurs de la commune en leur décernant des attestations, et même une moto a été offerte dans cet élan de reconnaissance.

La première édition de la coupe du maire de Bama était placée sous le haut patronage du président de l’Assemblée nationale, représenté par le député Noufou Ouédraogo, un grand fanatique du football qui du reste, était parrain de l’édition.

Wourodini Sanou

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire