Conditions et modalités de financement de projets par le FBDES : les porteurs de projets des Hauts-Bassins informés

Ce mardi 25 août 2020, le fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) a organisé à Bobo-Dioulasso, une campagne de communication et de sensibilisation entrant dans le cadre de l’exécution des programmes « Burkina Startups » et « Agrinova » au profit des porteurs de projets de la région des Hauts-Bassins. Objectif, leur permettre d’acquérir les rudiments nécessaires d’octroi de fonds pour leurs projets.

5 à 50 millions de FCFA, c’est le financement mis à la disposition des jeunes porteurs de projets de la région des Hauts-Bassins par le Fonds Burkinabè de Développement Economique et Social.

Directeur général du Fonds Burkinabè de Développement Economique et Social Bruno Compaoré

Une source de financement de projets des jeunes selon le Directeur général du Fonds Burkinabè de Développement Economique et Social Bruno Compaoré, qui peine à être accessible aux détenteurs de projets et ce, à cause de manque d’information.

C’est pourquoi selon lui, cette rencontre d’information organisée au profit des jeunes et femmes porteurs de projets de la région des Hauts-Bassins vise à vulgariser les informations nécessaires concernant les modes et les conditions de financement des projets par le FBDES.

 » Agrinova » et « Burkina Startups » qui ont été au centre des échanges en effet, sont deux programmes qui visent respectivement à booster le secteur sylvo-pastoral et encourager les idées innovatrices des jeunes en mettant à leur dispositions les ressources financières nécessaires pour lancer leurs projets.

Pour Mamadou Traoré du Cabinet Rio-Busines-Sarl, cette campagne de communication et de sensibilisation sur ces deux programmes vient à point nommé au regard du déficit d’informations sur le financement du fonds.

Mamadou Traoré

Au terme de cette séance d’information et de sensibilisation, ce sont des participants satisfaits qui ont exprimé leur reconnaissance aux premiers responsables du FBDES pour cette initiative qu’ils jugent « louable ».

Du reste, estiment-ils que c’est la première fois « qu’un fonds communique de façon efficace avec les jeunes et femmes ».

Après les régions des cascades et des Hauts-Bassins, le FBDES prévoit poursuivre sa campagne de communication et de sensibilisation sur le financement qu’il met à la disposition des jeunes porteurs de projet des régions du Centre-Ouest, du Sud-Ouest et de la Boucle du Mouhoun.

Le Fonds Burkinabè de Développement Economique et Social envisage toutefois d’étendre cette campagne de communication et de sensibilisation à l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso.

Sotouo Dabiré

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire