Concours « jeune fille leader »: la 5ème édition officiellement lancée

En prélude à la 5ème édition de la « nuit de la jeune fille leader » qui se tiendra à Bobo-Dioulasso le 27 octobre prochain, l’association pour l’épanouissement de la jeune fille (AEJF) a organisé, du 6 au 8 septembre dernier à Bobo-Dioulasso, la convention internationale de la jeune fille leader. Marquant le lancement officiel du « concours jeune fille leader », cette activité a été présidé par Maminata Ouattara, ministre des droits humains et de la promotion civique.

Toutes de jeunes filles leaders, elles sont venues de 6 pays de la sous-région pour prendre part à cette convention

Prennent à cette convention qui se tient sous le thème, «  la responsabilité de la jeune fille face aux maux qui entravent son épanouissement », 150 jeunes filles leaders venues de six (06) pays de la sous-région que sont la Côte d’Ivoire, le Mali, le Togo, le Benin, le Tchad et le Burkina Faso.

Désignées suite à un appel à candidature, ces jeunes filles vont, 72 heures durant, bénéficier de formations portant sur divers thèmes en lien avec l’épanouissement de la jeune fille, l’entrepreneuriat et autres. « Après les séances de formations, il ya des séances B2B avec des jurys qui vont désigner les meilleures. Et ce sont elles qui vont se produire devant un public à la nuit de la jeune fille leader au cours de laquelle sera désignée l’ambassadrice de la jeune fille leader. Mais avant, elles seront formés un mois durant en art oratoire par l’association » a expliqué Wendpouiré Justine Nana, présidente de l’AEJF.

Marraine de l’activité, la ministre des droits humains et de la promotion civique, Maminata Ouattara a salué la tenue de cette activité qui selon elle, témoigne de la prise de conscience des jeunes filles à prendre en main leur situation.

Tout en indiquant sa disponibilité à soutenir toutes les actions entrant dans le cadre de la promotion des droits humains et du développement économique et social, elle s’est aussi engagée à accompagner toute initiative en faveur de l’épanouissement de la jeune fille.

Toutefois, a-t-elle encouragé l’association pour son engagement en faveur de l’épanouissement de la jeune fille. Toute chose qui selon elle, cadre d’avec la vision du gouvernement.

La « nuit de la Jeune fille » en effet, est un évènement qui a pour vocation de soutenir les initiatives entrepreneuriales des jeunes filles/femmes, de leur procurer des formations dans les domaines clés du développement et ainsi donner de la visibilité à leurs projets et initiatives.

Jack Koné

Laisser un commentaire