Commune rurale de Mangodara : le maire Famoro Ouattara rend compte de sa gestion

Le samedi 28 décembre 2019, le maire de la commune de Mangodara a présenté aux populations et aux forces vives de la cité des ignames (Mangodara) son rapport de la période allant du 1er janvier au 27 décembre 2019. Le maire s’est dit satisfait car beaucoup d’infrastructures ont été réalisées malgré quelques difficultés que traverse la commune.

«La redevabilité, un cadre de dialogue et d’échange entre l’élu et le citoyen», c’est sous ce thème que s’est déroulée la journée de redevabilité de la mairie de Mangodara en présence d’une population venue des quatre coins de la commune pour écouter Famoro Ouattara, le premier magistrat de la commune. Le fonctionnement de la commune, les investissements réalisés, les recommandations et les réponses de 2018, puis les échanges ont été les temps forts de cette journée de redevabilité.

D’entrée de jeu, le bourgmestre Ouattara a souhaité la bienvenue à tout le monde et adressé ses remerciements aux populations avant d’entrer dans le corpus de son sujet. C’est un document de 15 pages dans lequel on découvre que plusieurs réalisations ont été faites dont, entre autre, la construction de salles de classes, d’écoles, de forages, de Centres de santé et de promotion sociale et la dotation de certaines administrations par des moyens roulants.

À cet effet, dans le domaine de l’éducation, en 2019, la commune de Mangodara a reçu des ressources financières transférées pour la construction d’un bloc de deux salles de classes et des latrines ; l’acquisition de mobiliers solaires ; l’acquisition de fournitures spécifiques, l’acquisition de fournitures scolaires, l’acquisition de vivres au profit des cantines scolaires. Il a également été réalisé deux salles de classes au CEG de Sokoura 2 et deux autres dans la commune de Mangodara et aussi des mobiliers scolaires acquis.

Dans le domaine de la santé, en 2019, la commune a bénéficié de ressources financières transférées pour des acquisitions et des réalisations au profit des Centres de santé et de promotion sociale. Il s’agit de l’acquisition de carburant, de l’acquisition de produits d’entretien, de l’acquisition de fournitures de bureau, de l’acquisition de fournitures spécifiques, de l’entretien de bâtiments, de la dotation en produits pharmaceutiques, de l’acquisition de matériels, d’outillages et de mobiliers, de gaz et d’autres sources d’énergie, de l’entretien et de la réparation d’engins à deux roues.
Dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, il a été réalisé 28 forages positifs et 255 latrines semi-finies; Water Aïd a réalisé 165 latrines semi-finies.

Dans le domaine de l’action sociale, un soutien de trois millions de FCFA a été fait aux personnes handicapées; quant aux orphelins ils été soutenus avec deux millions de FCFA.

Le domaine du sport et des loisirs n’a pas été oublié.

Sur ressources propres du budget communal, un grand travail a été fait par l’édile de la commune de Mangodara et son équipe à savoir des réfections de salles de classes, des magasins, la construction des villas des hôtes, l’acquisition de plusieurs engins à deux roues, de mobiliers et matériels de bureau, la fixation de luminaires, etc.

Pendant la phase des échanges qui a constitué le clou de la cérémonie, les habitants de Mangodara ont apprécié la démarche du maire et de l’ensemble du conseil municipal. A qui, ils ont aussi fait des suggestions pour la bonne marche de leur commune.

Besseri OUATTARA (In l’Express du Faso)

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire