Commune rurale de Bama : des kits d’installation pour des jeunes formés à des métiers

Ce jeudi 18 février 2021, des jeunes, femmes et personnes handicapées formées dans le domaine de l’agriculture et en fabrication de grillage ont reçu des kits pour le démarrage de leurs activités. Ce projet a été initié par l’association des municipalités du Burkina (AMBF) avec l’appui de partenaires canadiens. La cérémonie de remise, présidée par le maire de la commune de Bama, Lansina Gondé, a eu lieu à la mairie de Bama.

Ce sont des charrues et des pulvérisateurs pour certains ; des pinces, des tenailles, des scies, des mètres et des sacs pour d’autres qui ont été accompagnés par des attestations de participation qui ont marqué la cérémonie de remise de matériel aux jeunes de Bama formés dans le cadre d’un projet de développement local.

Selon le maire de la commune de Bama, Lansina Gondé, il est de coutume de dire à Bama que « nous préférons apprendre aux jeunes à pêcher que de, chaque fois leur donner du poisson ».

Et pour lui, cette formation suivie de remise de matériel de travail en est une preuve palpable car, souligne-t-il, que cela permettrait aux bénéficiaires de voler de leurs propres ailes.

Lansina Gondé inscrit ainsi la concrétisation du projet au compte des plaidoyers de l’AMBF auprès de partenaires canadiens qui se sont engagés à accompagner des projets porteurs de quatre communes du Burkina dont Bama. Et la phase formation s’est déroulée avec l’accompagnement technique de la mairie de Bama.

Une photo de famille pour immortaliser l’évènement

Justifiant le bien-fondé du projet, le maire de la commune fait savoir  que la mise en œuvre des projets au profit des jeunes a changé de forme car le financement des projets en numéraire n’était pas efficace. C’est pourquoi l’on a estimé qu’« Il faut des formations à l’endroit des jeunes, car quelqu’un qui est formé à un travail à vie ».

Selon le principal formateur des bénéficiaires, Ousmane Koncobo, durant deux semaines de formation théorique et pratique, les participants ont su faire preuve de ponctualité, d’assiduité et d’écoute.

Toute chose qui, selon lui, témoigne de l’intérêt que les participants ont porté à cette formation.

Au nom des bénéficiaires, Ariane Zala a réitéré sa satisfaction et ses remerciements à tous les acteurs qui ont permis la mise en œuvre de ce projet.

Notons que le projet porte sur l’appui à la formation et à l’installation des exploitants agricoles et de fabricants de grillage pour jardins maraîchers et petit élevage.

LD/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap