Commune de Bobo : un arbre de noël au profit de 1800 enfants en situation difficile

Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso Bourahima Sanou et son conseil municipal ont organisé, le dimanche 28 décembre 2019, un arbre de Noël au profit des enfants, essentiellement en situation difficile de la commune et des 36 villages rattachés.

« Les enfants au service de la paix ». C’est sous ce thème que s’est tenu l’arbre de Noël organisé par le conseil municipal de Bobo-Dioulasso qui a s’est résumé essentiellement en balai, interprétation artistique, allocutions et lâcher de colombes pour souhaiter la paix au Faso.

Selon le maire Bourahima Fabéré Sanou, l’objectif pour le conseil municipal est de se retrouver avec beaucoup d’enfants de la ville et des villages rattachés, pour se rappeler combien les parents font des efforts et qu’il faut les accompagner avec de bons résultats scolaires.

Pour le maire, cela est devenu une tradition pour le conseil municipal de fêter Noël avec les enfants, car, dit-il, ce sont des moments de joie, de partage, très symbolique.

Le président du conseil municipal de Bobo-Dioulasso a par ailleurs rappelé aux parents que tout ce que l’on fait durant toute l’année, si cela ne rend pas heureux les enfants, cela veut dire que quelque chose ne va pas, sinon, pour lui, quand on arrive à mettre de la joie dans le cœur des enfants, cela suppose qu’on a gagné une partie du combat.

Au nom des enfants, Mouna Traoré a adressé ses salutations aux parents et au conseil municipal pour avoir pensé à eux, enfants en situation difficile. Elle se dit être animée d’une part d’une immense joie et d’autre part, d’un cœur meurtri et inquiet.

« Notre cœur est meurtri parce que quelque part dans notre pays, d’autres enfants comme nous n’osent penser à ces moments de joie dans lequel nous sommes en ce moment, à cause de la peur, la terreur, voire le drame dans lequel ils sont » a-t-elle justifié.

Elle saisi cette occasion pour faire une mention spéciale au Forces de Défense et de Sécurité pour le travail qu’ils abattent au quotidien et les sacrifices consentis pour la paix au Faso.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire