Commande publique : L’Arcop outille une cinquantaine d’acteurs nouvellement nommés

L’Autorité de régulation de la commande publique (Arcop) organise au 4 au 8 juillet  2022 à Ouagadougou, une session de formation à l’endroit des acteurs de la chaine de la commande publique récemment nommé dans les différentes institutions publiques. Cette formation devrait permettre aux bénéficiaires de renforcer leur capacité afin de mieux servir les intérêts de l’Etat. La cérémonie d’ouverture, intervenue le lundi 04 juillet a été présidée par le Secrétaire permanent de l’Arcop, Dr Tahirou Sanou.

Ils sont une cinquantaine d’acteurs du secteur public, récemment invités par les autorités burkinabè a occupé les postes de responsabilité dans la chaine de la commande publique à prendre part à cette session de formation de l’Arcop.

Une vue des participants à la session de formation

Dans un contexte de transition politique et de lutte contre le terrorisme, ces acteurs devraient faire preuve de professionnalisme et de rigueur afin d’assurer une bonne gestion des ressources financières du pays. C’est pourquoi, l’Arcop a jugé pertinent de tenir cette formation à leur endroit.

Selon Tahirou Sanou, la formation et le renforcement de capacité des acteurs de la chaîne de la commande publique sont dans les cordes de l’Arcop. L’institution a ce devoir de travailler à renforcer les capacités des acteurs pour réussir à asseoir une gestion indiquée des ressources financières publiques.

Il a de ce fait, invité l’ensemble des participants à cette session de formation à faire preuve d’assiduité et d’attention afin de cerner l’ensemble des points qui seront abordés par le formateur. Il a en outre rassuré ces participants que l’Arcop se tiendra à leur côté pour les aider à réussir leur mission de service public.

Cette session de formation se tient dans le cadre des activités régaliennes de l’Arcop. Les formateurs issus du bassin des formateurs de l’Arcop seront à la tâche pour revisiter avec l’ensemble des participants les généralités sur les marchés publics au Burkina Faso, les textes réglementaires et législatifs qui régissent le secteur, les techniques de montages des dossiers d’appel à concurrence, les stratégies efficaces d’évaluation des offres et le suivi de l’exécution des prestations.

  Quid de la corruption?

A l’image de l’ensemble des secteurs d’activité du Burkina Faso, le secteur de la commande publique est également gangréné par le phénomène de la corruption.

Dr Tahirou Sanou, Secrétaire permanent de l’Arcop

Le Secrétaire permanent de l’Arcop, Dr Tahirou Sanou reconnait que ce phénomène a la peau dure, mais assure que des dispositions sont prises au niveau de son institution pour moraliser le secteur de la commande et renforcer les capacités des acteurs à faire face au phénomène.

Il a d’ailleurs invité les participants à la session de formation de ce lundi 4 juillet à ne pas céder à la tentation de la corruption et à rester intègres dans la défense des intérêts de la Nation. Il lesa rappelés que la législation est sévère en la matière.

Cheick Traoré/Correspondant à Ouagadougou (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap