Cohésion entre les femmes de l’UNB et de Nasso: Un geste symbolique pour renforcer les liens

Ce jeudi 29 avril 2021, l’amicale des secrétaires de l’université Nazi Boni (AMIS/UNB) a fait parler son cœur en donnant des vivres composés de pâtes alimentaires et de savon liquide aux femmes du village Nasso qui abrite l’université. La cérémonie de remise de ce don a été présidée par le président de l’UNB, Professeur Macaire Ouédraogo.

Traduire la reconnaissance de l’amicale des secrétaires de l’université Nazi Boni (AMIS/UNB) à l’endroit des femmes de Nasso. C’est, selon la présidente de l structure, Djénéba Koné, la raison qui justifie ce geste de solidarité à l’endroit de des femmes de Nasso.

Elle a tenu à rappeler qu’il y a longtemps que les membres de la mutuelle collaborent harmonieusement avec les populations de Nasso en général et en particulier avec les femmes de ce village. Toute chose qui, selon Djénéba Koné a facilité l’intégration des secrétaires de l’UNB dans la localité.

S’adressant aux bénéficiaires, la présidente de l’AMIS/UNB les a invités à voir en ce don un symbole et non sa valeur.

Président de la cérémonie, Professeur Macaire Ouédraogo a salué l’acte de la mutuelle des secrétaires de son université à sa juste valeur. Pour lui, c’est un geste qui honore en plus de l’AMIS/UNB, toute la communauté universitaire de Nazi Boni.

Cet acte, ajoute-t-il, traduit toute cette solidarité et cette union au sein de ce groupe de femmes qui contribue énormément au rayonnement de l’UNB. Le président de l’université a donc félicité l’amicale des secrétaires pour cette action qu’il juge être venu à point nommé car a-t-il souligné que le don intervient en plein mois de ramadan, période de jeûne pour les musulmans. « Nous savons tous que c’est un moment de pénitence, de partage, d’amour, de profession de foi pour les musulmans.C’est un acte qui est juste et bien placé et on est convaincu qu’il sera béni » s’en est-il persuadé.

Pour ce faire, Professeur Macaire Ouédraogo a souhaité que Dieu rende à  la structure donatrice le centuple de ce qu’elle a déboursé afin que son élan de solidarité puisse s’élargir à d’autres couches sociales notamment les plus vulnérables.

Au nom des bénéficiaires, Eugénie Sanou a salué et remercié l’amicale des secrétaires de l’UNB pour cette pensée à leur endroit avant de proférer à ces femmes donatrices des bénédictions pour la prospérité de leurs activités.

Lass/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire