Chute du MPP : Les militants de Bobo en veulent aux responsables du parti

Une délégation du MPP, mouvement du peuple pour le progrès, ancien parti au pouvoir renversé le 24 janvier dernier par un coup d’état militaire, a rencontré à Bobo-Dioulasso dans la matinée de ce samedi 09 avril 2022, les militants du Houet à l’effet d’échanger avec eux.

Après sa perte du pouvoir le 24 janvier dernier en effet, le parti enregistre depuis quelques semaines, des démissions en son sein.

En venant donc à Bobo-Dioulasso, la délégation conduite par l’ancien maire de Ouagadougou, Armand Beouindé,  était porteur d’un message de remobilisation des militants.

Lesquels militants n’ont pas manqué de signifier leur indignation face aux responsables du parti qu’ils tiennent en partie pour responsable de la perte du pouvoir par le MPP. « Pourquoi le coup d’état a été consommé ? Parce qu’il n’y a pas eu de résistance. Il n’y a pas eu de résistance parce que la base est déçue de la tête » s’indigne un militant qui regrette que les responsables du parti ne viennent vers les militants que lorsque « rien ne va ».

« Quand tout va bien, vous êtes tranquillement à Ouagadougou. C’est quand c’est chaud que vous savez qu’il y a des militants dans les autres localités du pays » s’est offusqué ce militant pour qui, la situation permettra au MPP de connaître ses militants réels. « Ceux qui ont presque tout eu étant au MPP ont été les premiers à sauter quand le bateau s’est mis à tanguer » s’est-il indigné.

Si nombre de militants réaffirment leur fidélité au MPP, ces derniers voudraient cependant, que le parti fasse son autocritique, pour à l’avenir, éviter des situations pareilles. Tout en prenant note des reproches des militants, la direction du parti les appelle à « laisser les accusations et s’unir pour que vive le MPP ».

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap