CHU de Bobo : une journée de reconnaissance aux agents méritants, au personnel admis à la retraite et aux partenaires

Le centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso a organisé ce lundi 15 février 2021, une cérémonie pour exprimer sa reconnaissance aux agents méritants et rendre hommage à ceux admis à la retraite sans oublier ses partenaires. C’était en présence de plusieurs responsables de l’hôpital, d’agents, de partenaires et d’autorités notamment le président du conseil régional des Hauts-Bassins, Boyo Célestin Koussoubé.

Magnifier et encourager les agents qui se sont distingués par leur dévouement et loyauté au travail tout en rendant hommage à leurs aînés admis à la retraite est le sens que revêt cette cérémonie organisée par le Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) à l’endroit de ses travailleurs et partenaires.

Exercice traditionnel pour la formation sanitaire, des difficultés internes associées à la maladie à coronavirus avait fait manquer l’édition de l’année dernière. Chose qui a permis à la présente cérémonie de reconnaissance et d’hommage de combiner deux éditions notamment celles de 2019 et 2020.

Et c’est au total 45 agents admis à la retraite qui ont reçu les hommages de la direction de l’hôpital et des autorités sanitaires. 6 agents décorés et nombreux autres ont reçu des certificats de mérite  et de reconnaissance pour les uns et des lettres de félicitations et d’encouragements pour les autres.

Les partenaires à l’institution sanitaire de même que des autorités locales n’ont pas été oubliés. L’hôpital leur a ainsi exprimé sa reconnaissance par des certificats offerts.

Pour le directeur général du centre hospitalier universitaire Souro Sanou, docteur Bakary Sanon, cette cérémonie est un cadre de célébration, de reconnaissance et d’hommage à tous les acteurs intervenants directement ou indirectement dans le fonctionnement de la structure sanitaire qu’il dirige.

Journée plein de sens et de symbole pour lui, il a invité tout son personnel et autres collaborateurs à s’investir davantage pour des résultats plus probants au bonheur des populations de l’ouest du Burkina.

Pour convaincre ses interlocuteurs du jour, il a fait un bilan des performances de  l’hôpital et présenter les perspectives qui ont selon lui, besoin  d’engagement de la part du personnel et d’accompagnement par les partenaires.

Rendez-vous a donc été pris pour l’année prochaine pour le même exercice à l’endroit des agents qui auront abattu un travail remarquable.

Notons qu’à la date de ce 15 février 2021, l’hôpital Souro Sanou est fort de 1041 agents. Hommes et femmes qui se  battent jour et nuit pour assurer des soins de qualité aux populations malgré leurs moyens limités.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire