Hauts-Bassins : Un projet pour faciliter l’insertion socioprofessionnelle des jeunes dans le domaine Agro Sylvo Pastoral

La chambre régionale d’agriculture des Hauts-Bassins a lancé, ce mercredi 09 juin 2021 à Bobo-Dioulasso, les activités du projet de formation et d’insertion socioprofessionnelle des jeunes dans le domaine Agro Sylvo Pastoral dans le Kénédougou (FJ-ASP/K).

Contribuer à la formation des jeunes et des femmes dans le domaine Agro Sylvo Pastoral de la région des Hauts-Bassins et assurer leur insertion socioprofessionnelle, est l’objectif de ce projet.

Il s’agira au cours de la mise en œuvre de ce projet, de contribuer à la formation par apprentissage de type « dual » et au perfectionnement de 309 jeunes dont, 50% de femmes dans des activités Agro Sylvo Pastorales (ASP) ; de renforcer les capacités des structures de formation, des formateurs et gestionnaires des structures de formation dans l’ Agro Sylvo Pastoral (ASP) ; d’accompagner et/ou de faciliter l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et femmes formés dans l’ASP (60% auto-emploi et 40% dans les entreprises agricoles).

Financé par le FAFPA/Dual, ce projet qui couvre une période de 12 mois, prend en compte les jeunes âgés de 15 à 35 ans des communes où intervient le projet, les entreprises employeuses, les centres de formation et d’apprentissage, les commerçants et les transformateurs, les sociétés coopératives et associations exerçant dans l’ASP.

Une formation des participants au lancement du projet

A Bobo-Dioulasso où est intervenu le lancement officiel des activités du projet, les participants seront formés en techniques de séchage de mangue. Deux (02) jours durant, ces derniers vont, entre théorie et pratique, se familiariser avec les astuces permettant  de mener à bien leurs activités de séchage de mangue.

Président de la cérémonie de lancement du projet, le maire de l’arrondissement 6 de la commune de Bobo-Dioulasso a salué la chambre régionale d’agriculture et son partenaire (FAFPA/Dual) pour la pertinence du projet. Toutefois, a-t-il exhorté les participants à saisir l’opportunité que leur offre le projet pour dit-il, renforcer leurs capacités afin de booster leurs activités.

Lancé à Bobo-Dioulasso, cette formation qui sera sanctionnée par des attestations, a lieu simultanément dans les différentes zones d’intervention du projet. Ce sont les communes de Djigouera, Kourinion, N’dorola, Orodara, Samogohiri, Sindo dans le Kénédougou et Koundougou dans le Houet.

Jack Koné/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire