Cercle de l’art vestimentaire : Fin de formation en coupe couture pour 51 apprenants

image_pdfimage_print

Les apprenants en coupe couture constituant les 8ème et 9ème  promotions, du centre de formation dénommé cercle de l’art vestimentaire, sont en fin de formation. La sortie officielle de ces derniers est intervenue ce samedi 03 juillet 2021 à Bobo-Dioulasso.

Ils sont au nombre de 51, les apprenants des 8ème et 9ème  promotions du « cercle de l’art vestimentaire », à finir leur formation. Trois (03) années durant, ils ont appris entre autres, la coupe couture et la gestion d’une microentreprise.

Désormais aptes à être employés ou à s’auto-employer, ces derniers entendent contribuer au développement du Burkina Faso. Au regard de la qualité de la formation reçue, ils n’en doutent pas.  « Notre ambition est de devenir de grands stylistes et modélistes pour participer activement au développement du Burkina Faso » ont-ils laissé entendre.

Avec un taux de succès de 99,99% au CQP (toutes les deux promotions confondues), ces apprenants font la fierté de la directrice de ce centre qui, « depuis 20 ans, répond aux besoins de la formation professionnelle à travers la formation en coupe-couture ».

Au regard de la forte demande, Mariam Savadogo, la directrice du centre, souhaite un accompagnement de la part des autorités locales pour agrandir le centre qui élit domicile dans une cour d’habitation, au  secteur 14 de la ville de Bobo-Dioulasso.

Mariam Savadogo, la directrice du centre, souhaite un accompagnement de la part des autorités locales

Invité d’honneur à cette cérémonie de sortie, le maire de l’arrondissement 4 de la commune de Bobo-Dioulasso y a été représenté par la conseillère municipale, Augustine Nana. Tout en encourageant les lauréats à persévérer dans le travail, celle-ci a exprimé la disponibilité du maire à accompagner le centre pour la formation et l’épanouissement des apprenants.

C’est par un défilé de mode mettant en exergue le savoir-faire des apprenants, une remise d’attestations et de machines à coudre aux trois meilleurs de chaque promotion,  que la cérémonie  a pris fin.

La cérémonie indiquons-le, a été parrainée par le député Saïdou Maïga et patronnée par la ministre en charge de l’économie numérique,  Adja Fatoumata Ouattara.

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.