Centre de dialyse du CHU de Bobo : Le ministère de la santé à la découverte des nouvelles installations

image_pdfimage_print

Une mission du ministère de la santé, conduite par le secrétaire général Dr Wilfrid Ouédraogo, a effectué une visite au sein du service de néphro-dialyse du centre hospitalier universitaire Souro Sanou de Bobo-Dioulasso (CHUSS), le jeudi 09 septembre 2021. Objectif, constater de visu les nouvelles installations dudit service.

Le service de néphro-dialyse du plus grand hôpital de la ville de Sya a fait peau neuve. Cet état de fait n’a pas laissé indifférent le ministère en charge de la santé qui y a dépêché cette mission afin qu’elle constate de visu les nouvelles installations.

Il s’est agi pour la délégation d’aller « voir l’effectivité de cette nouvelle vie qui a été donnée au service de dialyse ». De la salle d’attente à la salle de dialyse en passant par la salle de consultation et celle des soins, aucun compartiment du bâtiment abritant les dialysés n’a été occulté par les visiteurs du jour qui ont aussi, passé en revue tous les appareils tout en écoutant soigneusement les explications du personnel médical servant de guide.  

Ce sont de nouveaux appareils destinés à la prise en charge des personnes dialysées qui ont été installées. Pour le secrétaire général, ces rénovations permettront d’améliorer l’offre de service et les conditions d’accueil des malades. Tout en rappelant qu’elles ont été rendues possibles grâce à un partenariat fructueux avec la société Sibiri Bio médical.

Selon lui, ce partenariat vise à faire en sorte que ce service puisse disposer de générateurs de qualité, avoir du personnel formé mise à niveau pour mieux « utiliser les appareils tout en faisant de la maintenance préventive ».

Le SG du ministère de la santé à l’écoute des explications du chef de service

Pour le Directeur Général du CHUSS de Bobo, ces réalisations permettent de renforcer les capacités de son établissement en matière de prise en charge des personnes dialysées. Aussi, est-il sûr que l’hôpital pourra désormais prendre en charge plus de personnes malades avec plus de résultats au rendez-vous et ce, au regard de la qualité des nouvelles installations.

C’est donc tout naturellement que les principaux intéressés se réjouissent. « C’est vraiment un plaisir pour nous d’avoir ces équipements parce que ça vient renforcer les qualités de soins surtout pour nous qui sommes à Bobo-Dioulasso », confie madame Kinda, la vice-présidente de l’association des personnes dialysées de la ville de Sya. Néanmoins elle soulève des insuffisances concernant leur traitement qui reste parfois en suspens.

A en croire madame Somda/Koanda, la Directrice Générale de la société Sibiri Bio médical, ce sont des générateurs de dernière génération qui ont été installés. « On a eu à faire la rénovation du centre de dialyse en installant de nouveaux générateurs pour une meilleure qualité de soin du dialysé » a-t-elle affirmé avant de rassurer que la société se chargera de la formation des agents pour l’usage du matériel mais aussi de la maintenance préventive de celui-ci.

JK/Ouest-info.net

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.