CEB Bobo I: La marque Takali honore sa promesse envers la meilleure élève athlète 2021

image_pdfimage_print

L’entreprise Tenè Traoré production (ETT pro) dont les produits portent la marque Takali, a tenu dans l’après-midi du mardi 12 octobre 2021, une cérémonie pour féliciter la petite Martine Sanou, la meilleure élève Sanou athlète de la CEB Bobo I lors des  dernières journées sportives et culturelles de ladite circonscription éducative. La cérémonie de récompense s’est tenue au sein de l’entreprise en présence de l’administrateur général d’ETT pro, Omar Cissé et d’acteurs de l’éducation

Conscient de ses responsabilités sociétales, ETT pro une entreprise de production, de transformation et d’exportation de produits locaux faits à base de beurre de karité a honoré sa promesse faite à l’endroit de la jeune lauréate lors des journées sportives et culturelles de la circonscription d’éducation de base (CEB) Bobo I.

En effet, ces journées culturelles et sportives étaient patronnées par le premier responsable de l’entreprise ETT pro, Oumar Cissé. Ce dernier s’était-il engagé à prendre en charge la scolarité et les fournitures scolaires de la meilleure athlète afin qu’elle puisse continuer normalement ses études.

Elève en classe de CM2 à l’école de Samagan, Sanou Martine a vu les promesses de son parrain se concrétiser. Présente avec son entraineur, la petite fille a reçu de la part d’ETT pro des kits scolaires et un chèque de quarante-quatre mille cinq cent francs CFA (44 500FCFA) pour ses  frais de scolarité.

Un geste que Jean Paul Kabore, entraineur de Sanou Martine n’a pas manquer de saluer à sa juste valeur. « Nous remercions la marque TAKALI qui a vraiment honoré ses engagement pris lors des journées sportives et culturelles de la CEB Bobo I », s’est-il prononcé.

A LIRE AUSSI-Fin des activités parascolaires dans la CEB de Bobo I: les objectifs de l’OSEP 2020-2021 atteints

 Une initiative qui est pour l’administrateur général de ETT pro « un appel à une mobilisation générale qui peut apporter un plus à la communauté ».

Au-delà de cette initiative, poursuit-il  «  c’est demander aux entreprises de faire en sorte qu’il ait ce volet dédié à la responsabilité sociétale de l’entreprise dans leurs budgétisation pour que la communauté puisse bénéficier d’une manière directe ou indirecte des revenus des différentes entreprises qui s’installent dans notre pays, le Burkina-Faso ».

Notons que l’entreprise Tenè Traore  s’est engagée à continuer d’accompagner la petite Sanou Martine si toutefois, elle donne de bons résultats au niveau scolaire.

Amsatou Coulibaly/stagiaire (Ouest-info.net)

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.