CEA/UNB: Les activités de l’auto-évaluation des programmes de formation officiellement lancées

Ce mercredi 19 mai 2021, le président de l’université Nazi Boni, professeur Macaire Ouédraogo a procédé à l’installation du comité d’autoévaluation des programmes de formation du centre d’excellence Africaine en innovation biotechnologique pour l’élimination des maladies à transmission vectorielle. C’était aussi l’occasion pour lancer officiellement les activités du centre.

Pouvoir récolter toutes les données importantes allant dans le sens de la formation pour une autoévaluation  suivant des référentiels devant aboutir à l’accréditation. Telle est la principale mission assignée au comité d’autoévaluation des programmes de formation du centre d’excellence africaine en innovation biotechnologique pour l’élimination des maladies à transmission vectorielle.

Pour professeur Macaire Ouédraogo, les institutions d’enseignements supérieurs sont de plus en plus tournées vers le processus d’accréditation, chose qui fait nécessairement appel à une autoévaluation préalable suivant certains référentiels.

Une photo de famille pour immortaliser l’évènement

Le président de l’UNB fait savoir que l’université qu’il dirige, est inscrite dans le format du référentiel du CAMES et ce, après celui du haut conseil de la recherche de l’enseignement supérieur.

Pour ce faire, Macaire Ouédraogo estime qu’il faut bien des gens qui puissent faire un travail d’autoévaluation qui pourrait permettre d’accréditer les travaux du centre d’excellence d’où la mise en place du présent comité de pilotage des activités dudit centre.

Et la tâche du comité sera selon de président de l’UNB, de faire un travail permanent et continuel. Ce qui va, en est-il convaincu, contribuer à une bonne visibilité du centre d’excellence et partant de l’UNB.

Lass/Ouest-info.net
image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire